Dans cette revue de presse du mercredi 13 février nous aborderons : de nouvelles voies aériennes entre le Japon et les États-Unis d’ici 2020, une augmentation de 0,6% des prix de gros et l’objectif japonais des médailles olympiques éco-responsables bientôt atteint.

 

De nouveaux vols entre le Japon et les États-Unis pour 2020

Le ministre des Transports, Keiichi Ishii, a déclaré, lors d’une conférence de presse tenue le 12 février, que 24 des nouveaux vols seront attribués à des liaisons entre le Japon et les États-Unis. Douze seront répartis entre les compagnies aériennes japonaises et les 12 autres seront alloués à des compagnies américaines. Cette extension favorable aux États-Unis est le reflet de calculs politiques entre les deux pays dans la prévision de Jeux Olympiques et Paralympiques de 2020. Cet accord permettra au Japon de contrôler les nouvelles routes qui traverseront une partie de l’espace aérien qui étaient auparavant contrôlées par l’armée américaine. Ces itinéraires traversent le centre de Tôkyô et soulèvent l’inquiétude à propos du bruit et des risques potentiels pour la sécurité. Enfin, presque autant de nouveaux vols seront partagés entre les autres pays.

Augmentation de 0,6% des prix de gros

Ce mercredi, la Banque du Japon, a déclaré que les prix de gros au Japon ont augmenté, par rapport à l’année dernière, de 0,6% en janvier. Elle constate aussi un ralentissement de l’augmentation des gains pour le troisième mois consécutif, et ce, en raison de la baisse des prix du pétrole et de l’inquiétude grandissante concernant les perspectives économiques pour le Japon et le reste du monde. Les prix des biens échangés entre entreprises ont augmenté pour le 25ème mois consécutif. Les services comme l’eau, le gaz et l’électricité ont augmenté de 10,3% et les minéraux de 7,2%. Les produits du papier et de la pulpe ont augmenté de 4,2%, les métaux non-ferreux, tels que l’aluminium, ont chuté de 7,4%, tandis que les produits pétroliers ont chuté de 5,0% suite à la chute des prix mondiaux du brut. Cette chute des prix du pétrole permettrait une baisse sur les prix à la consommation et les éloignerait de l’objectif de 2% d’inflation fixé par la Banque du Japon.

Les médailles des JO 2020 en mobiles recyclés

Le Japon, dans le cadre de ses Jeux Olympiques et Paralympiques, mène un programme entre l’écologie et la technologie. Le pays va recycler 47 tonnes de déchets afin de produire 2 500 médailles olympiques. La campagne de recyclage pour forger les médailles à partir de smartphones, d’ordinateurs et d’autres gadgets recyclés, a déjà atteint 100% du bronze nécessaire déjà récolté. Le comité olympique a indiqué qu’il parviendrait à atteindre ses objectifs d’ici 2020. La collecte se poursuit jusqu’au 31 mars 2019 et est déjà à 93,7% d’or et 85,4% d’argent.