Cela a été confirmé samedi soir. Alors que le gouvernement japonais tentait tout ce qui était en son pouvoir ces derniers jours pour empêcher l’exécution des deux Japonais pris en otages par l’État Islamique (EI). 

Image extraite de la vidéo montrant Kenji Goto avec une photo du corps de son compatriote.
Image extraite de la vidéo montrant Kenji Goto avec une photo du corps de son compatriote.

Une vidéo postée par ce dernier montrait le second otage, Kenji Goto, tenant une photo du corps de son compatriote Haruna Yukawa, confirmant ainsi son meurtre.

L’organisation terroriste avait prévu un délai de 72 heures avant de mettre ses menaces à exécution. Le Japon n’ayant pas cédé à leur demande (200 millions de dollars), les terroristes ont exécuté Haruna Yukawa pour montrer l’exemple. Le Japon a bien évidemment réagi vivement à cette nouvelle : « un tel acte est odieux et impardonnable. Nous condamnons fermement cela. Nous demandons au groupe de de ne pas blesser Kenji Goto et de le libérer immédiatement ». Mais l’EI n’a pas utilisé la vidéo uniquement pour prouver la mort de Yukawa. Il a aussi changé d’avis sur la revendication et demande maintenant la libération d’une de ses membres, Sajida Mubarak Atrous al-Rishawi, arrêtée après l’échec de son attentat en Jordanie.

Shinzô Abe reste toutefois ferme sur sa position : « notre pays ne cédera pas face au terrorisme », a-t-il insisté. « Nous coopérerons avec les autres pays du monde afin de contribuer à l’effort général pour neutraliser le terrorisme ». Si le gouvernement réitère encore sa volonté de mettre tous les moyens en œuvre pour empêcher une deuxième exécution, il ne souhaite pas non plus montrer des signes de vulnérabilité face à l’EI, car si c’était le cas, cela contribuerait à créer une brèche dans laquelle pourrait s’engouffrer d’autres organisations terroristes.

En attendant, les soutiens via Internet envers l’otage restant, Kenji Goto, sont nombreux. Les amis du journaliste se sont mobilisés sur les réseaux sociaux et ont créé une page Facebook nommée « I am Kenji » (« Je suis Kenji »). Ils ont ainsi repris le slogan brandi dans la rue par des millions de Français pour rendre hommage aux victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo qui a ébranlé le pays le 7 janvier dernier. La page a rapidement atteint les 6 000 « J’aime », même si certaines personnes craignent que cette initiative ne jette de l’huile sur le feu et que les terroristes exécutent Goto avant le délai prévu. Taku Nishimae, producteur de films, ami de l’otage et créateur de la page Facebook, a déclaré ne pas vouloir provoquer l’EI et vouloir simplement faire passer un message de paix et sauver son ami.

Claire Bouyssou – sources : The Japan Times 1, 2

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentManga : Le chef de Nobunaga
Article suivantLe Japon recherche l’aide de la Jordanie et de ses alliés

4 Commentaires

  1. Évidement, c’est un acte ignoble ( qui n’est pas noble, loin de là ) puisqu’il s’agit de terrorisme.
    Ces gens sont des fanatiques de leur idéologie, parce qu’ils considèrent la nôtre, l’occidentale
    comme ignoble. A savoir que pour une religion déiste comme l’ Islam ou une autre, la sacralisation de la liberté ( statue ) est un sacrilège, une abomination envers la divinité.
    Même sans violence, le christianisme et aussi en désaccord total.
    Il suffit de lire les textes de ces religions . Mais ce conflit entre ces 2 cultures se base aussi sur une question d’intérêts politico-économiques: l es rois du pétrole, à part l’ Iran, sont tous alliés de l’ occident et pour ces pays pauvres, c’ est une ressource capitale pour leur développement. Le paradoxe est frappant quand l’occident les traite de société arriérée datant du moyen âge, alors qu’ il freine leur essor. Il y aurait peut-être moins de terroristes si ce n’était pas le cas.
    Maintenant quand un incendie se déclare dans une maison, il faut fermer les fenêtres pour ne pas l’ attiser. Cela veut dire qu’il faut éviter d’alimenter le terrorisme par la venue d’occidentaux
    dans ces régions. Les informations peuvent se relayer par des agents résidents sur place. D’autre part , les terroristes attaquent surtout les intérêts occidentaux, beaucoup moins ceux
    de la population locale. Les américains prennent moins de risque en envoyant des troupes
    militaires sous couvert de la CIA, pour obtenir des infos.
    Je dois dire aussi que si ces mêmes américains avec l’illustrissime Bush n’ avaient pas attaqué et ravagé l’ Irak dès 1990 pour leurs intérêts pétroliers en tuant Saddam Hussein et des personnalités importantes, il n’ y aurait pas eu le 11 Sept 2001 et peu ou pas du tout de terrorisme . CQFD

    Je ne peux qu’adresser mes sincères condoléances aux familles et aux proches ainsi qu’ au Japon qui lui est une nation noble.

    • Il s’agit d’une guerre dont la particularité comme dans toutes les guerres contemporaines est d’être vécue en temps réel et à distance par des pays qui ne sont pas directement en guerre. Pour les djihadistes ce n’est pas du terrorisme, c’est un acte de guerre.
      Pour mémoire, Mystermonde, les religions déistes ont tué moins considérablement moins de personnes que les religions de l’Etat, la Révolution française a tué bien plus de personnes que l’Inquisition, la Marseillaise, hymne national de la France dit bien  » qu’un sang impur abreuve nos sillons », ce sang impur était celui des monarchistes et des religieux.
      Les plus grands crimes de l’histoire ont été perpétrés par des idéologies collectivistes ( nazi, socialo-communistes, impériales) qui ont fait en un siècle plus de 200 millions de victimes.

      • « Le paradoxe est frappant quand l’occident les traite de société arriérée datant du moyen âge, alors qu’ il freine leur essor. Il y aurait peut-être moins de terroristes si ce n’était pas le cas. »
        Les pays du Golfe sont des monarchies absolues et ce n’est nullement la faute de l’occident si elles le reste, il y a autant de liberté en Arabie Saoudite qu’en Corée du Nord, la justice y est aussi expéditive, si l’on peut parler de justice, car le principe d’isonomie est inexistant. Donc oui, ce sont des régimes moyenâgeux pour ne pas dire primitif.
        Comme pour l’Afrique, dire que l’occident freine volontairement le développement économique est totalement infondé. Ce sont les Rois et les gouvernement élus par une parodie de démocratie qui freinent le développement de leur pays, qui freinent l’éducation dans le seul but de se maintenir au pouvoir par la force, les traditions tribales étant leurs meilleures alliées et l’islam, la religion qui n’étant pas organisé hiérarchiquement convient très bien aussi à leur fin.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.