Le célèbre marché aux poissons de Tsukiji devait prochainement déménager au marché de Toyosu dans l’arrondissent de Kôtô. Cependant la Gouverneure de la capitale nipponne, Yuriko Koike, a décidé d’interrompre la procédure pour des raisons de sécurité.

Le marché aux poissons de Tsukiji à son emplacement actuel (© Chris 73)
Le marché aux poissons de Tsukiji à son emplacement actuel (© Chris 73)

En effet le terrain mis à disposition par le gouvernement de Tôkyô est pollué. Situé sur le front de mer, il appartenait à Tôkyô Gas Co. qui y avait installé une usine de production de gaz d’où la pollution du sol au benzène, au cyanogène et à d’autres produits toxiques. Les avancées sur la mer dans la baie de Tôkyô sont souvent utilisées par les industries pour s’installer.

Un panel d’expert dirigé par Tatemasa Hirata, professeur à l’Université Ouverte du Japon et directeur du Centre d’Étude de Wakayama, a donc transmis ses recommandations au gouvernement de Tôkyô afin de sécuriser le site. Ils préconisaient de remplacer 2 mètres de terre polluée et d’ajouter par dessus cela une nouvelle couche de 2,5 mètres.

Cependant Koike a découvert que cette couche de 4,5 mètres n’était pas présente sous 5 des principales structures. Ces dernières auraient été directement construites sur d’anciennes fondations en béton. Voyant donc que les recommandations n’avaient pas été respectées, la Gouverneure a décidé de stopper les travaux et a demandé une nouvelle expertise.

Aucune règle de sécurité publique n’a cependant été violée selon Koji Yoshida, l’un des officiels en charge de la relocalisation du marché de Tsukiji.

Pierre-Etienne De Lazzer – sources : The Mainichi, The Japan Times