Le Japon, de par sa population vieillissante, fait face à de plus en plus de problèmes de santé. Détérioration des capacités cognitives, du contrôle émotionnel et du comportement en société, la démence pourrait bien être un nouveau défi à relever pour ce pays dont la société est l’une des plus rapides à prendre de l’âge.

Les chiffres sont alarmants : en 2025, une personne sur cinq âgée de plus de 65 ans, soit 7,3 millions d’habitants, devrait être atteinte de démence. Les victimes de cette maladie ont besoin d’un suivi constant, car elles sont incapables de se débrouiller seules et peuvent mettre leur vie en danger à tout instant. Or, selon un rapport de l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) datant de 2016, les dépenses du Japon concernant le domaine social représentent 23,1% du Produit Intérieur Brut (PIB), un pourcentage en dessous des autres pays développés avec une population vieillissante.

Le Premier Ministre Shinzô Abe souhaite s’attaquer à ce problème en augmentant le nombre de maisons de retraite et de soins ainsi que le salaire des travailleurs de la santé. Cependant, une hausse des dépenses de santé viendrait réveiller le sujet sensible de la dette publique japonaise, qui compte déjà pour le double de son économie. Mais les cas de démence en progression conduisent aussi l’apparition de drames : selon une étude d’Etsuko Yuhara, professeur associé spécialiste des questions d’assistance sociale à l’Université Nihon Fukushi, 754 cas ou tentatives de meurtres associés à un suicide ou à une tentative de suicide par des proches s’occupant d’une personne victime de démence ont été recensés au Japon entre 1996 et 2015.

Une situation complexe donc, qui viendra s’ajouter aux multiples défis posés par le vieillissement de la population japonaise que devra relever le Premier Ministre Shinzô Abe.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

ViaThe Japan Times, The Guardian
SourcePhoto : cegoh
Article précédentDes ateliers tout l’été chez Quartier Japon
Article suivantLa saison des pluies commence au Japon

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.