Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.

Dans cette revue de presse du jeudi 12 juillet nous aborderons : le lieu choisi pour le départ de la flamme olympique, le corps du fondateur de la secte Aum destiné à l’océan, la vente de Seiyu par Walmart ainsi qu’une application permettant de boire des boissons (presque) gratuitement.

La flamme olympique partira de Fukushima en 2020

Le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tôkyô s’est réunit ce jeudi 12 juillet pour déterminer le point de départ de la traditionnelle course de la flamme olympique à travers l’Archipel. C’est le département de Fukushima qui a été choisit pour montrer au monde la reconstruction après les catastrophes de 2011. Suite à son lancement le 26 mars 2020, le relais traversera tous les départements du Japon avant d’arriver à Tôkyô, où se dérouleront les jeux.

La fille du fondateur d’Aum jettera ses restes dans l’océan

Malgré qu’elle ait rompu tout lien avec le culte, c’est bien la quatrième fille de Chizuo Matsumoto (fondateur de la secte Aum) qui devra s’occuper des restes de son père, ayant lui même déclaré avant son exécution que seule sa fille était autorisée à en disposer. Elle projetterait de disperser ses cendres dans l’Océan Pacifique pour empêcher ses fidèles de créer un lieu de culte a déclaré son avocat. Ce dernier a également profiter de la conférence de presse pour demander un soutien financier de l’État pour empêcher tout acte terroriste comme une attaque dans le but de voler les cendres.

La chaîne de supermarché Seiyu bientôt vendue par Walmart ?

Nihon Keizai Shimbun, l’un des plus grands quotidiens économiques du monde a rapporté ce jeudi que le géant américain Walmart.Inc aurait décidé de vendre Seiyu et donc de se retirer du marché japonais. La vente, estimée entre 300 milliards à 500 milliards de yens (2,3 à 3,8 milliards d’euros) permettrait au premier distributeur mondial d’investir, toujours selon le Nikkei, en Chine et en Inde.

Une application offre une bière gratuite tous les jours à Tôkyô !

Pour 980 yens par mois (environ 7,5 euros) l’application Gubit vous permet de profiter d’une boisson alcoolisée par jour dans un des 100 établissements participants situés dans et autour de la capitale nippone. Le calcul de la rentabilité se faisant assez rapidement, il suffit de l’utiliser 2 fois par mois pour être gagnant ! Choisissez votre boisson sur l’application, vous obtiendrez alors un code de remboursement que vous devrez ensuite montrer au serveur. Et le tour est joué, vous pouvez profiter de votre boisson rafraîchissante à moindre coût.

Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.