Le gouvernement a lancé ce lundi la campagne « Super Cool Biz » afin de promouvoir les économies d’énergie pendant l’été.

La cigale, l'un des symboles de l'été japonais (© Attila Malarik)
La cigale, l’un des symboles de l’été japonais (© Attila Malarik)

Lancées il y a maintenant 10 ans, ces campagnes, originellement nommées « Cool Biz », voulaient réduire la consommation d’énergie due à l’utilisation massive des climatiseurs.

En 2011, après la catastrophe de Fukushima et les problèmes d’alimentation de la capitale que cela a entrainés, les campagnes ont été renommées « Super Cool Biz » afin de faire davantage d’économies.

À l’origine, le but premier était d’inciter les employés des ministères et des organismes gouvernementaux à tomber la veste et la cravate. Ils sont donc autorisés à porter des polos, des baskets ou, plus étonnant, des chemises hawaïennes.

Puis de nouvelles mesures se sont rajoutées pour les entreprises. Elles doivent, dans la mesure du possible, adapter leur fonctionnement en commençant plus tôt quand les températures sont encore fraiches ou en limitant les heures supplémentaires par exemple.

Cette campagne s’achèvera le 30 septembre.

Au cours des deux derniers jours, les températures ont dépassé les 35°C dans plusieurs parties de l’archipel à cause d’un système de haute-pressions.

Ces chaleurs ont fait au moins deux victimes. Un homme de 74 ans qui travaillait dans une serre à Chiba et dans la préfecture voisine d’Ibaraki, c’est une femme de 61 ans qui est décédée dans son jardin.

Dans le pays, près de 250 personnes ont été hospitalisées pour des troubles dus à la chaleur.

Pierre-Etienne De Lazzer – sources : The Japan Times