L’indice boursier  Nikkei, qui regroupe les 225 plus grandes entreprises japonaises, a gagné 450 points en bourse ce lundi, enregistrant sa plus grande hausse depuis décembre 2015.

Mardi dernier, il avait déjà enregistré une augmentation de 135 points avant que la Bourse de Tôkyô ne ferme pour le reste de la semaine à l’occasion de la Golden Week.

Les économistes identifient ce succès comme venant du résultat des élections présidentielles françaises. En effet, la victoire d’Emmanuel Macron face à Marine Le Pen a rassuré de nombreux investisseurs, qui ont repris leur activité de plus belle.

A cela vient s’ajouter la baisse du yen face au dollar, ce qui est venu gonfler les investissements au Japon. Ainsi, de nombreuses compagnies ont pu bénéficier d’une jolie hausse de leur stock en bourse.

Si l’indice a subi une légère baisse mardi, celle-ci a été de nouveau compensée durant la séance de mercredi.

On ne sait pas encore s’il relancera la croissance économique en France, mais le Japon a déjà l’air enthousiaste quant à la nomination d’Emmanuel Macron.