Après avoir touché Okinawa ce mardi, le typhon Neoguri continue désormais sa route à travers les principales îles du Japon. Si les dégâts matériels causés jusqu’à présent sont considérables, les pertes humaines restent faibles face à l’ampleur de la catastrophe. 

Inondations dans la ville de Tsu, préfecture de Mie, en 2004 - Photo : Rudolf Ammann
Inondations dans la ville de Tsu, préfecture de Mie, en 2004 – Photo : Rudolf Ammann

Le typhon a en effet causé au moins cinq décès et un peu plus d’une trentaine de blessés. En ce qui concerne les dégâts matériels, c’est principalement d’inondations et de coupures d’électricité dont il est question. Les autorités craignent surtout les glissements de terrain et les nouvelles inondations qui pourraient survenir.

Parmi les victimes, un jeune garçon de 12 ans a été tué des suites d’une importante coulée de boue dans la préfecture de Nagano. Trois autres membres de sa famille ont pour leur part survécu et ont été transportés à l’hôpital sans blessures graves. Dans les préfectures de Kōchi et de Kumamoto, ce sont deux marins qui ont perdu la vie ce mardi.

Le typhon, qui avait d’abord touché Okinawa en début de semaine est arrivé ce matin sur les côtes de Kyūshū, qui est une des îles principales. D’après les prévisions, il devrait atteindre les grandes villes du Japon comme Tōkyō ou Ōsaka vendredi matin.

Un certain nombre de préfectures sont donc sous un véritable déluge, avec par endroits des records de précipitation pour un mois de juillet. Des vagues pouvant atteindre onze mètres sont également à craindre.

Ce typhon est le plus important qu’ait subi le Japon ces dernières années. Face à ce phénomène exceptionnel, le gouvernement a organisé une réunion d’urgence ce matin afin de discuter de mesures qu’il convient de prendre pour gérer au mieux la situation.

Caroline – Source: Japan Times

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentParution de «La musique des haïkus» aux éditions Mobilibook
Article suivantLa police de Tôkyô réagit à l’usage croissant des drogues quasi-légales

8 Commentaires

  1. merci pour ce message rassurant , je ne peux situer mon fils géographiquement car peux de temps avant le typhon et touts ces autres événements il est parti faire le tour des iles pour découvrir le japon car son visa est pour un an et il ne reviens que début octobre nous nous contactions via skype mais depuis qu’il fait le tour des iles en travaillant dans les fermes je n’ai plus de nouvelles du tout .et il est vrai que les images que l on nous montre aux info sont alarmante . et j’ai du mal a trouver le sommeil . mais merci infiniment de m’avoir rassurer .cordialement

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.