, Les ventes de véhicules neufs au Japon chutent de 9,5% en septembre

Tokyo (AWP/AFX) – Les ventes de véhicules neufs au Japon ont reculé de 9,5% sur un an en septembre à 328’363 unités, a annoncé lundi l’Association japonaise des concessionnaires automobiles (Jada).

Il s’agit du 27e mois consécutif de baisse.

Les ventes de voitures de tourisme ont dégringolé de 4,9% à 285’633 unités et celles de poids-lourds de 31,4% à 41’699 unités. Celles d’autobus ont chuté de 38,2% à 1031 unités, a indiqué la Jada sur son site internet.

Les ventes de mini-véhicules ont pour leur part reculé en septembre de 6,9% sur un an à 171’435 unités, marquant leur sixième mois consécutif de repli après avoir augmenté sans discontinuer pendant 16 mois, a annoncé séparément l’Association japonaise des mini-véhicules.

Les ventes ont baissé chez dix des douze constructeurs automobiles nippons.

Toyota a notamment vu ses ventes baisser de 4,3%, Honda de 18,4%, Nissan de 9,5%, Mazda de 5,4% et Mitsubishi Heavy Industries (Subaru) de 11,6%. Mitsubishi Motors a au contraire vu les siennes augmenter de 18,3%.

Le marché automobile japonais est saturé depuis plusieurs années. Alors que ce marché se contracte inexorablement du fait du vieillissement rapide de la population, la qualité accrue des voitures augmente leur durée de vie.

La stagnation des salaires dans l’Archipel, ou encore la forte augmentation du prix de l’essence ces dernières années n’incitent pas non plus les Japonais à se ruer chez leurs concessionnaires.

Enfin, si posséder une voiture était encore considéré comme un signe fort de réussite sociale dans le Japon des années 80 et 90, les consommateurs nippons préfèrent désormais dépenser leur argent en téléviseurs à écran plat, appareils photos numériques et autres produits électroniques dernier cri.

Selon un sondage publié en août par le quotidien Nikkei, seul le quart des jeunes japonais (dans la vingtaine ou la trentaine) ont aujourd’hui envie de posséder une voiture, alors que près de la moitié de leurs semblables rêvait d’une auto il y a seulement sept ans.

En difficulté chez eux, les constructeurs automobiles nippons se rattrapent largement à l’étranger, notamment en Amérique du Nord où leurs modèles plus économes en carburant que les voitures locales remportent un vif succès depuis plusieurs années.

afx/jg

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa Chine nomme un nouvel ambassadeur de Chine au Japon
Article suivantFukuda pour un Japon actif sur la scène internationale

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.