Dans la revue de presse de ce mercredi 24 février, nous aborderons : Le département de Fukuoka se joint aux appels de la levée anticipée de l’état d’urgence, la couronne de pollen, le « cercle du diable » pour les personnes allergiques au pollen, apparaît dans le ciel de Tôkyô et les parcs de Tôkyô mettent en place des itinéraires à sens unique contre le virus.

Le département de Fukuoka se joint aux appels de la levée anticipée de l’état d’urgence

Mardi, les gouverneurs des départements d’Ôsaka, de Kyôto et de Hyôgo ont tenu une discussion en ligne avec Yasutoshi Nishimura, le ministre chargé de la relance économique qui met en place les mesures contre le coronavirus, au cours de laquelle ils ont demandé la levée de l’état d’urgence pour la fin février. Deux critères ont été fixés pour présenter la demande au gouvernement : le nombre moyen quotidien de personnes nouvellement infectées doit être inférieur à 180 pendant sept jours consécutifs ; et le taux d’occupation des lits d’hôpitaux doit être au moins inférieur à 50 %. Le département de Fukuoka a déclaré moins de 100 personnes nouvellement infectées par jour en moyenne, et le taux d’occupation des lits d’hôpitaux pour la maladie était de 49,6 % lundi.

Le « cercle du diable » apparaît dans le ciel de Tôkyô

La température maximale de la journée à Tôkyô a atteint 21,9 degrés, soit la même que la moyenne de début mai. Ces hautes températures sont la raison de l’apparition du “cercle du diable” observé dans le quartier de Chiyoda dans la capitale le 22 février. Aussi appelé la couronne pollinique, l’événement se produit lorsqu’un anneau aux couleurs d’un arc-en-ciel est visible autour du Soleil. Ce phénomène s’explique en raison de la réflexion de la lumière sur les particules de pollen flottant dans l’air.  Au Japon, les personnes souffrant d’allergie au pollen l’appellent souvent « le cercle du diable », car c’est le signe qu’une grande quantité de pollen flotte dans l’air. Pour voir la couronne de pollen, les gens ont utilisé des bâtiments, des arbres, des poteaux électriques, etc. afin de se protéger les yeux du soleil.

Les parcs de Tôkyô mettent en place des itinéraires à sens unique contre le virus

Les principaux chemins des parcs métropolitains gérés par le gouvernement à Tôkyô sont soumis à des restrictions pour devenir des voies à sens unique à partir du 23 février. Parmi les parcs touchés, on trouve le parc Ueno où depuis le matin du 23 février, les panneaux indiquent aux gens de marcher sur la droite afin de ne pas rester au même endroit ou de se regrouper. Des restrictions similaires ont également été mises en place au parc Kasai Rinkai dans le quartier d’Edogawa. Les contrôles dureront jusqu’au 7 mars. Dans d’autres parcs métropolitains, les installations sportives telles que les terrains de base-ball, les courts de tennis et les parkings fermeront à partir du 27 février.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentFin de l’état d’urgence ? | Victoire de Naomi Osaka| Ouverture d’un restaurant parisien
Article suivantVaccination des personnes âgées | Égalité des sexes | La Journée du chat

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.