L’indice boursier Nikkei 225 a augmenté à son niveau le plus haut en 22 mois ce mardi 20 juin.

La baisse du yen par rapport au dollar a fait bondir le Nikkei à 0,81%. Une hausse des plus importante depuis août 2015. Les investisseurs se sont réjouis de la hausse du dollar de plus de 111,50 ¥ suite à un discours de William Dudley, président de la réserve fédérale de New York, qui a montré sa confiance dans les prévisions sur l’économie américaine. Le Tokyo Stock Exchange a aussi connu une impulsion grâce à la fermeté des actions américaines qui a augmenté la moyenne du Dow Jones industrial average.

Si le dollar augmente à nouveau, l’indice Nikkei pourrait connaître une hausse encore plus importante. Pour l’instant, le Nikkei n’est pas allé jusqu’aux 20,300 points « à cause d’un manque de nouvelles incitations à acheter », affirme Masahiro Ichikawa, un stratégiste confirmé au département de recherche économique Sumitomo Mitsui Asset Management Co. Le yen faible rend optimiste les entreprises orientées vers l’export, comme le constructeur automobile Toyota, le fabricant électronique Hitachi et le fabricant de composants électroniques Murata Manufacturing. L’opérateur de téléphonie mobile SoftBank Group et l’entreprise de papeterie en ligne Askul ont aussi bénéficié de cette baisse de la monnaie nationale.