L’université de Hiroshima va lancer une étude, centrée sur l’impact pour la santé d’une exposition à des radiations de faible niveau.

L’université a mis sur pied un comité d’environ 40 chercheurs qui feront converger leurs connaissances pour soutenir les personnes affectées par l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima. Jusqu’ici, l’université a apporté des soins médicaux aux survivants de la bombe atomique.

Le comité a défini 3 thèmes principaux : l’analyse de l’impact d’une exposition à une faible radioactivité sur les gènes de l’être humain, les actes médicaux face à une exposition interne aux radiations et à une exposition dans une situation d’urgence, et enfin le soutien à une enquête sur la santé, entreprise par la préfecture de Fukushima.

D’après l’université, quand une exposition cumulée atteint 100 millisieverts, les possibilités de contracter un cancer augmenteraient de 0,5 pour cent. Elle ajoute que des données suffisantes ne sont pas disponibles dans le monde au sujet d’une exposition à des radiations en-deçà de ce niveau.

© 2011 – NHK World Service Français
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa décontamination de la zone d’évacuation va commencer le mois prochain
Article suivantToyota: lourde perte au premier trimestre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.