Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.

Dans la revue de presse du mardi 8 mai, nous allons aborder : le nouveau parti d’opposition, des caméras de surveillance Canon piratées, un cadeau diplomatique pour la biodiversité et une école de manga dirigée par le créateur de Ken le Survivant.

Nouveau parti d’opposition

Le Parti Démocratique est mort, vive le Parti Démocratique du Peuple. Deux partis d’opposition sont nés des cendres du Parti Démocratique au pouvoir entre 2009 et 2012. Les membres de l’ancien parti étaient réunis ce lundi dans une dernière tentative de réorganisation. Le nouveau Parti Démocratique du Peuple peine cependant à remplacer le Parti Démocratique Constitutionnel du Japon comme principale force d’opposition. 

Caméras de surveillance piratées

Une soixantaine de caméras de surveillance ont été piratées à travers le Japon. Parmi les lieux visés, un marché aux poissons, des voies navigables ou encore un établissement de santé. Les écrans affichaient le message « I’m Hacked. Bye ». Dans la crainte de nouvelles intrusions, la compagnie Canon a demandé à ses utilisateurs de changer leur mot de passe.

La diplomatie par la biodiversité

La Chine doit offrir deux ibis à crête au Japon durant un sommet diplomatique cette semaine. Ce cadeau, s’il est accepté, serait le premier en onze ans. Il a pour but de marquer l’amélioration des liens entre les deux nations. Les oiseaux appartiennent à une espèce protégée. Ce geste diplomatique permettrait ainsi d’aider à repeupler l’espèce qui s’est éteinte au Japon en 2013.

100 heures pour être mangaka

Cent heures par an pour devenir mangaka professionnel. C’est le pari d’une école qui a ouvert en avril à Saku, dans le département de Nagano. Trente étudiants ont commencé les cours sous la direction du scénariste à succès Buronsons, auteur entre autres de Ken le Survivant et de Ken – Fist of the Blue Sky. Le mangaka, aussi connu sous le nom de Shō Fumimura, dit avoir conçu cette école « pour que les jeunes puissent réaliser leurs rêves.« 

Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.