Dans la revue de presse de ce mardi 8 septembre, nous aborderons : le nouveau test PCR élaboré par deux entreprises d’innovation japonaise, les complices japonais dans l’affaire Carlos Ghosn, et enfin l’arrestation du célèbre acteur Yusuke Iseya pour possession de stupéfiants.

Nouveau test PCR conçu au Japon

Dès la fin 2020 au Japon, un nouveau test fonctionnant en « réaction en chaîne par polymérase » (PCR) détectant le coronavirus et les infections grippales A et B devrait être mis en vente. Celui-ci ne nécessite que 18 minutes pour fournir un diagnostic, contre 2 heures actuellement. Il s’agit de la société Shibuya Corp dans la ville de Kanazawa avec l’aide de son partenaire « Kagoshima University venture SUDx-Biotec Corp » qui l’aurait conçu. Ils souhaiteraient soumettre ce nouveau dispositif au ministère de la santé, et affirment qu’il s’agit du premier test au monde à identifier simultanément trois virus différents à partir d’un seul échantillon de salive. Le bilan aujourd’hui de cas positif au coronavirus à Tôkyô est de 170 personnes, un sursaut surprenant alors que l’on comptabilisait 77 cas hier.

Complices japonais dans l’affaire Carlos Ghosn

Lors du procès qui se tiendra le 15 septembre prochain, les procureurs comptent soutenir le fait que, en plus d’un dirigeant américain, deux hauts responsables japonais de Nissan Motor Co. auraient caché le salaire de leur patron Carlos Ghosn lors des rapports financiers de l’entreprise. Greg Kelly, ancien directeur de Nissan, serait accusé d’avoir sous-estimé la rémunération annuelle de Ghosn de plusieurs milliards de yens sur une période de huit ans tandis que Shiga Toshiyuki, ancien directeur des opérations, et Koeda Itaru, ancien conseiller, auraient trouvé les moyens de garder le secret. Les enquêteurs n’auraient pas inculpé ces deux derniers car ils entretiendraient des liens indirects dans l’affaire mais les procureurs comptent tout de même mettre la lumière sur cette affaire.

Célèbre acteur arrêté

Le célèbre acteur japonais Yusuke Iseya a été arrêté par la police ce matin à Tôkyô pour cause de possession de marijuana. Les enquêteurs auraient trouvé du cannabis à son domicile. L’acteur et réalisateur, 44 ans, est massivement connu pour ses rôles dans des nombreux films et séries télévisées, a fait ses débuts en 1999 et a remporté un prix pour sa carrière d’acteur par la Japan Academy Film Prize Association en 2012. La possession de cannabis est fortement surveillée et prohibée au Japon.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.