Après le scandale du mois d’octobre où l’on a appris que le groupe cachait de lourdes pertes, celui-ci cherche à redynamiser son activité.

En effet, depuis ce scandale, la compagnie a du mal à renforcer son capital. Pour cela, elle prévoit une restructuration de ses usines, principalement celles situées à l’étranger, ainsi qu’un ajustement de sa gamme de produits.

Les suppressions d’emplois toucheraient  plus de 6% des 40 000 personnes travaillant pour Olympus. La société devrait également renforcer ses secteurs des appareils médicaux et de l’industrie afin d’augmenter la rentabilité.

Un nouveau plan économique pourrait être annoncé dès ce mois de juin.

L’entreprise serait également en discussion avec le géant de électronique, Panasonic, afin que celui-ci devienne le premier actionnaire du groupe assurant ainsi des finances plus saines.

En ce qui concerne ses produits numériques, Olympus devrait consolider ses usines d’appareils photo en Chine et au Vietnam tout en rationalisant sa production aux États-Unis. L’entreprise prévoit également de renforcer sa gamme d’appareils à objectifs interchangeables sans miroir et, au contraire, réduire la production des produits qui subissent une trop forte concurrence.

Pour le secteur médical, le groupe devrait concentrer ses ressources sur les produits fabriqués principalement au niveau national, y compris dans les préfectures d’Aomori et Fukushima.

Pierre-Etienne De Lazzer – sources: The Japan Times
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentUn fonctionnaire de l’ambassade de Chine soupçonné d’espionnage
Article suivantLa princesse Mako ira étudier dans une université britannique

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.