Dans cette revue de presse du samedi 26 janvier nous aborderons : une visite du pape en fin d’année, une Japonaise remporte l’Open d’Australie et enfin un accord entre l’UE et le Japon sur la protection des données.

Visite du pape en novembre

Le Pape François a annoncé qu’il se rendrait au Japon en novembre, devenant ainsi le premier pontife à venir depuis 40 ans, il s’agissait alors de Jean-Paul II. Il a annoncé sa venue ce mercredi dans son avion qui le conduisait au Panama pour un rassemblement de jeunes catholiques. Le pontife argentin a exprimé à plusieurs reprise sa volonté de venir au Japon, pays qui comptent environ 450 000 catholiques et 510 000 protestants. Il exprime depuis longtemps son admiration pour la culture et l’histoire japonaise et espérait d’ailleurs, dans sa jeunesse, devenir missionnaire au Japon.

Ôsaka remporte l’Open d’Australie

À peine âgée de 21 ans, la Japonaise Naomi Ôsaka à remporté son deuxième titre majeur quatre mois après l’US Open. Elle affrontait samedi, en finale de l’Open d’Australie, la joueuse tchèque Pétra Kvitová, qu’elle a battu 7-6, 5-7, 6-4. Ôsaka était classée numéro 4 au classement WTA et Kvitová sixième. Avec cette victoire, la Japonaise prend la tête du classement mondial. Jeudi dernier, elle validait son ticket pour la final en battant Karolina Pliskova sur un score de 6-2, 4-6 et 6-4.

Accord UE-Japon sur la protection des données

L’Union européenne et le Japon ont lancé mercredi la « plus grande zone de circulation de données sures au monde ». Les entreprises peuvent transférer des données maintenant que la Commission européenne estime que la loi japonaise offre un niveau comparable de protection des données. Cette décision crée alors le plus grand espace de communications sécurisées au monde, se référant à une zone de plus de 600 millions de personnes. Les données des Européens bénéficieront de normes de confidentialités élevées quand leurs données seront transférées au Japon.