Dans la revue de presse du mercredi 20 juillet, nous aborderons : la direction du Parti libéral démocrate, le tir accidentel d’un patrouilleur des garde-côtes, et la baisse du nombre de touristes.

Direction du Parti libéral démocrate

Le Parti libéral démocrate (PLD) a choisi de ne pas nommer de successeur à Shinzô Abe à la présidence de sa faction pour l’instant. Cette décision a été prise afin de maintenir l’unité du parti et d’éviter une éventuelle rupture. En effet, la faction appelée Seiwaken, ou le groupe d’étude politique de Seiwa est la faction la plus importante du PLD. Elle exerce une influence considérable au sein du gouvernement du Premier ministre Fumio Kishida. Par ailleurs, les membres du parti ne sont pas parvenus à un consensus sur la personne qui devrait succéder à Abe. La puissante faction d’Abe au sein du Parti libéral démocrate au pouvoir devrait donc opérer sous une direction collective pour l’instant.

Tir accidentel des garde-côtes

Un navire de patrouille des garde-côtes japonais a accidentellement tiré huit balles dans une zone boisée d’une île de Miyakojima, qui se situe dans le département d’Okinawa. En effet, le navire de patrouille Shimoji ancré au port de Nagayama sur l’île d’Irabu a accidentellement tiré vers une zone au nord du port. L’incident s’est produit alors que des membres d’équipage inspectaient le canon en vue d’un exercice de tir en mer. Cependant, aucun blessé ni dommage aux installations civiles n’a été signalé. Par ailleurs, des recherches ont été lancées dans la zone pour retrouver les balles. Un responsable du bureau des garde-côtes de Miyakojima a déclaré : « Nous nous excusons sincèrement auprès des résidents pour l’anxiété que cela a causée ».

Baisse du nombre de tourisme

Le nombre de visiteurs étrangers au Japon a chuté en juin par rapport au mois précédent. Alors même que le pays a commencé à prendre des mesures pour rouvrir ses frontières aux touristes pour la première fois en plus de deux ans. En effet, seulement 120 400 étrangers sont arrivés au Japon en juin contre 147 000 en mai. Cependant, cette baisse pourrait s’expliquer, car les touristes sont toujours limités aux visites de groupe avec des contrôles stricts. Cela rend donc difficile la planification des voyages et l’attraction des visiteurs. Avant la pandémie, le Japon était au sommet d’un boom du tourisme, avec des visiteurs entrants atteignant un record en 2019. En juin, les visiteurs ont diminué de 96 % par rapport au même mois il y a trois ans.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentRelations bilatérales | Pluies torrentielles | Fin de compétition
Article suivantCoopération bilatérale | Canon chargé | Alerte rouge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.