Dans la revue de presse du jeudi 21 juillet, nous aborderons : la coopération entre le Japon et l’Irlande, le canon des garde-côtes qui était chargé, et Tôkyô en alerte rouge.

Coopération entre le Japon et l’Irlande

Le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, a rencontré le Premier ministre irlandais, Micheál Martin. Ils ont convenu que leurs pays renforceront leur coopération pour réaliser un Indo-Pacifique libre et ouvert. Les deux dirigeants se sont dits « sérieusement préoccupés » par la situation en mer de Chine orientale et en mer de Chine méridionale, une référence apparente à l’expansion maritime de la Chine. En outre, les deux Premiers ministres ont exprimé « une forte opposition à toute tentative unilatérale de modifier le statu quo par la force et d’accroître les tensions ». Ils ont également condamné la Russie, qui a attaqué des cibles civiles en Ukraine. Par ailleurs, Kishida et Martin ont décidé « d’imposer de graves sanctions à la Russie » en appliquant pleinement les sanctions économiques et financières.

Canon des garde-côtes chargé

Suite à l’incident qui a eu lieu mardi, les garde-côtes ont décidé de suspendre les exercices de tir pour tous les navires de patrouille. Ils seront suspendus jusqu’à ce que le manuel de formation soit examiné et que les pratiques sécuritaires soient confirmées. Le personnel avait chargé le canon de balles réelles pour l’exercice de tir du lendemain, mais le capitaine leur a ordonné de procéder à un exercice de maniement du canon. Les cartouches auraient alors dû être retirées, mais elles ne l’ont pas été. Après que le capitaine a ordonné au personnel de tirer à vide, huit balles réelles ont été tirées en succession rapide. Le commandant des garde-côtes, Shohei Ishii, a déclaré : « Ce genre d’incident n’aurait jamais dû se produire ; c’est profondément regrettable. Nous veillerons à nouveau à ce que les membres de notre personnel suivent les mesures de gestion de la sécurité. »

Tôkyô en alerte rouge

Le gouvernement municipal de Tôkyô a décidé de relever son niveau d’alerte pour le système de soins médicaux à « rouge ». C’est le plus élevé de ses quatre niveaux, illustrant la gravité de l’impact de la pandémie sur les services de santé de la capitale. En effet, un record de 31 878 infections a été enregistré à Tôkyô. C’est la première fois que la capitale enregistre plus de 30 000 nouveaux patients en une journée. Cependant, Tôkyô n’est pas la seule ville concernée par ces records de cas quotidiens. Effectivement, les départements d’Osaka, Fukuoka, Hyogo, Tottori, Kagawa, Oita, Nagasaki et Yamaguchi ont également enregistré un nombre de cas records. Le gouvernement cherche des moyens d’inciter davantage de personnes à obtenir leur rappel de vaccination contre le covid-19.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentParti libéral démocrate | Tir accidentel | Tourisme en baisse
Article suivantLivre blanc | Réglementation nucléaire | Funérailles d’Abe

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.