Dans la revue de presse de ce jeudi 9 mai 2019, nous aborderons : le refus de la part du Japon d’envoyer une mission d’aide alimentaire à la Corée du Nord, puis le problème que pose la garde d’animaux alors que la population japonaise vieillit, et enfin le début de la loterie des Jeux Olympiques. 

Le Japon refuse l’aide alimentaire à la Corée du Nord

Ce jeudi, le ministre des Affaires étrangères, Tarô Kôno, a annoncé que le Japon n’enverrait pas d’aide alimentaire vers la Corée du Nord. Ce refus intervient alors que la Corée du Nord connait une grande pénurie de denrées alimentaires. Un rapport récent de l’ONU a indiqué que plus de 10 millions de Nord-Coréens souffraient d’une grave insécurité alimentaire. Les Coréens du Nord accusent également de la pire récolte depuis dix ans. D’après Tarô Kôno, cette situation d’urgence est due à la mauvaise gestion des finances de la Corée du Nord, alors qu’il y a peu cette dernière a investi une grande somme d’argent dans le lancement d’un missile militaire. Il a déclaré que le pays devait « accepter le fait qu’il doit fournir l’aide sociale à sa population ».

Vieillissement de la population : le problème des animaux de compagnie 

Le vieillissement de la population est l’une des problématiques qui pèsent le plus sur le Japon actuellement. Tandis que le gouvernement s’affaire à trouver une solution à ce problème, la liste des questions annexes qu’il soulève ne cesse de s’allonger. C’est le cas des animaux de compagnie appartenant aux personnes âgées. En effet, nombreuses sont les personnes âgées qui recueillent des animaux, souvent face à l’isolement dont elles sont victimes. Cette situation peut alors se compliquer, à mesure que les habitants vieillissent, et peuvent, dans certains cas, ne plus être en mesure de s’occuper correctement de leurs compagnons. Une question qui selon certaines autorités locales, « ne peut être réglée si elle est perçue simplement comme une question animale » . 

La loterie des Jeux Olympiques a débuté

Acheter un billet pour assister aux épreuves des Jeux Olympiques n’est pas si simple. Le Japon a en effet mis en place une loterie pour permettre aux futurs acheteurs d’être présélectionnés pour pouvoir acheter leurs billets. En indiquant ainsi leurs préférences, ils auront plus de chances d’obtenir des billets pour les épreuves qui les intéressent le plus. La loterie a ouvert ses portes ce jeudi pour les résidents japonais. S’ils sont sélectionnés, ils pourront acheter leurs billets jusqu’au 2 juillet. Pour les déçus, une nouvelle phase d’achat sur le principe du « premier arrivé, premier servi » sera mise en place à l’automne. 
Pour les résidents étrangers, pas de panique ! Ces derniers pourront acheter des billets via les revendeurs agréés de leurs pays respectifs dès le 15 juin 2019.