Dans la revue de presse de ce mercredi 19 août, nous aborderons : la baisse historique du PIB japonais, le pays dans la seconde vague de l’épidémie , et enfin l’incitation du ministère de l’Environnement à consommer moins de viande.

Baisse historique du PIB

Les économistes espèrent que le PIB japonais remontera entre juillet et septembre malgré un ralentissement historique au cours du trimestre précédent à cause du coronavirus. Le bureau du Cabinet avait déclaré, en début de semaine, que le PIB avait chuté de 27,8% en croissance annuelle entre avril et juin. Il s’agit d’une baisse nettement supérieure à celle rencontrée après la crise mondiale de 2008, et certains experts s’attendent à une reprise lente de l’économie et a une détérioration du marché du travail. Les effets de la pandémie pourraient assombrir le marché du travail japonais, qui connaissait certes un taux de chômage inférieur certaines grandes puissances économiques (2,8% en juin), mais la elle touche particulièrement les emplois vulnérables à temps partiel. Tarô Saito, chercheur exécutif à l’Institut de recherche NLI, prédit que le taux de chômage passera à 4% d’ici la fin de cette année. Le gouvernement se penche sur la question et encourage les entreprises à embaucher davantage. La crise pourrait durer plusieurs années et de nombreux experts, dont un membre du conseil d’administration de la Banque du Japon, s’attendent à ce que même au cours de l’année 2022, l’économie ne revienne pas au niveau qu’elle avait avant l’épidémie.

Le Japon serait dans la seconde vague de l’épidémie

Un expert japonais en maladies infectieuses a averti que le Japon se trouvait actuellement dans la seconde vague de l’épidémie de coronavirus, et a souligné l’importance de suivre le développement de la maladie. La rencontre de l’Association japonaise pour les maladies infectieuses, qui était initialement prévue pour avril et a été reportée, s’est tenu à Tôkyô, et en ligne, ce mercredi. L’expert en question, et président de l’association, Kazuhiro Tateda, a également déclaré lors de la réunion qu’une troisième et quatrième vague seraient probablement à prévoir. Les habitants seraient obligés d’adopter un mode de vie en adéquation avec l’épidémie. Les chercheurs de l’association s’efforcent actuellement de mettre en commun leurs connaissances de manière à réduire le nombre de malades gravement atteints et à éviter de surcharger les hôpitaux. La réunion devrait se tenir jusqu’à vendredi et 3 000 personnes devraient y participer.

La réduction de la consommation de viande divise

Le ministère de l’Environnement voudrait une réduction de la consommation de viande au Japon de manière à ralentir le réchauffement climatique. Cette volonté s’est heurtée au ministère de l’Agriculture qui s’y est fortement opposé, et le propos, qui devait être publié dans le livre blanc, a dû être censuré par le ministère de l’Environnement lui-même. Eri Nakajima, fonctionnaire de la division de la stratégie environnementale de ce ministère a déclaré que « Étant donné que le livre blanc sera publié après avoir obtenu l’approbation du Cabinet, nous avons opté pour des textes qui ont été approuvés par tous les membres du Cabinet, les ministères et les agences gouvernementales ». Les tensions entre les ministères et en interne risquent de continuer, car certains responsables du ministère de l’Environnement se sont publiquement plaints de la décision d’abandonner un texte important car il mettait en lien les choix alimentaires et l’environnement.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.