pastille-09À proximité d’Ôsaka et de Kyôto, la richesse de son patrimoine, sa place dans l’Histoire de l’archipel japonais, son côté atypique font de Nara et de région, une étape touristique incontournable au Japon.
Kasuga-taisha, le sanctuaire aux lanternes, à Nara

 

Une ville chargée de culture et d’Histoire

Terre sacrée du Japon, Nara se situe dans le Kansai, au sud de l’île d’Honshû, à une quarantaine de minutes en train de Kyôto et de Ôsaka. Capitale du Japon au VIIIe siècle (de 710 à 784) autrefois nommée Heijô-kyô, Nara regorge d’Histoire : saké, macha, Nô, Kyôgen, sumô, encre, pinceaux et papier japonais y prennent leurs racines. C’est aussi d’ici qu’est originaire le graveur sur ivoire Fumiyuki Yoshida, Trésor national vivant du Japon décédé en 2004.

Centre de la mythologie japonaise et du bouddhisme ancestral, les visiteurs peuvent y admirer temples et sanctuaires de l’époque Antique. À ce titre, plusieurs monuments ont été classés au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1993 pour les « Monuments bouddhiques de la région d’Hôryû-ji » et en 1998 pour les « Monuments historiques de l’ancienne Nara ». Mais la ville est aussi un lieu d’attraction atypique, offrant aux touristes l’occasion de se promener librement parmi les cerfs shika qui peuplent les lieux.

Tourisme et Patrimoine Mondial de l’UNESCO

Cerfs Sika à Nara
Cerfs Shika à Nara

La plupart des touristes arrivant à Nara se dirigent en premier à l’Est de la ville. C’est en effet là que l’on retrouve les sites touristiques les plus connus. Dans cette direction, le visiteur arrive au parc de Nara où vivent en liberté de nombreux cerfs qu’il est possible de nourrir.

À proximité se trouvent plusieurs édifices classés à l’UNESCO. Le principal est bien sûr le Tôdai-ji qui abrite le Daibutsu, le Grand Bouddha, ainsi que d’autres statues de taille imposante. Dans le parc, on trouve également un autre temple classé, le Kôfuku-ji dont la pagode à cinq étages se reflète dans l’étang Sarusawa.
Enfin le dernier monument classé du parc est le complexe du sanctuaire, le Kasuga-taisha et la forêt primaire de Kasugayama. Il est célèbre, entre autres, pour sa collection importante de lanternes en bronze, alors qu’un peu plus au Sud on trouve le Gangô-ji, dernier temple classé dans la partie est de la ville.

La partie Ouest est quant à elle souvent boudée par les touristes mais ne manque cependant pas d’attraits. En effet, pas moins de trois sites historiques sont classés à l’UNESCO. Le Yakushi-ji, temple de la secte bouddhiste du Japon, la secte Hossô qui se démarque par ses deux magnifiques pagodes, et le Tôshôdai-ji, fondé par un moine chinois, qui est considéré comme l’archétype du style classique. Enfin, le site archéologique du palais impérial permet de se rendre compte de la taille du lieu notamment grâce à des reconstructions de pavillons et de portes.

Le Mont Yoshino et ses cerisier
Le Mont Yoshino et ses cerisier

Mais les visites ne se cantonnent pas à la ville et le département de Nara offre aussi d’agréables visites. Le complexe bouddhique du Hôryû-ji situé à Ikagura est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et abrite un pavillon et une pagode considérés comme parmi les plus anciennes constructions en bois encore debout. Elles dateraient en effet des VIIe et VIIIe siècles. Autre lieu réputé, en particulier durant la période des sakura, le Mont Yoshino est situé au Sud de la ville de Nara. Il est également classé en tant que partie des « Sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les monts Kii ». Le spectacle des 30 000 cerisiers en fleur est simplement magnifique.

Un autre patrimoine dont les habitants de Nara sont fiers, le saké. Cœur et esprit de cette boisson, Nara compte plus de 50 brasseries dont beaucoup sont de petite taille. Le 14 novembre les brasseurs se retrouvent au sanctuaire Ômiwa, l’un des plus ancien du Japon, afin de prier pour une bonne saison de production à l’occasion du sake matsuri.
Service de location de vélos de l'Office de tourisme
Service de location de vélos de l’Office de tourisme

Un office de tourisme plein de ressources

Afin de préparer au mieux sa visite de la ville, il est conseillé de s’arrêter à l’office de tourisme de la ville de Nara, situé à côté de l’étang Sarusawa. Là, vous trouverez toutes les informations, plans et dépliants en anglais. L’office organise tous les jours et gratuitement des activités culturelles comme des cours de calligraphie, des cérémonies du thé ou des essais de kimonos. De plus, de nombreux services sont offerts aux visiteurs tels que le wifi gratuit, des ordinateurs & tablettes et un distributeur de billets.

Pour plus d’informations :

  • Visitez le blog Sarusawa, condensé de ressources pour votre séjour
  • Visitez la page Facebook de l’Office de tourisme
  • Horaires d’ouverture : du lundi au dimanche, de 8H00 à 21H00.
  • Contact : Par téléphone au +81 742-81-7461 ou par email à [email protected]
  • Plan d’accès :