Quelques jours après les élections françaises,  le Premier Ministre, Shinzô Abe, et le président élu, Emmanuel Macron, se sont entretenus mardi, lors d’un appel téléphonique. Entre autres sont abordés le protectionnisme et le libre-échange entre le Japon et l’Union européenne.

La Premier Ministre japonais a appelé mardi, le nouveau président français, Emmanuel Macron, pour le féliciter de son élection. Lors de cet entretien, Shinzô Abe indique que le Japon soutient une Europe forte et s’attend à ce que Emmanuel Macron soit un président leader pour amener l’Europe à se renforcer. Un soulagement pour le Japon qui, face au protectionnisme de Marine Lepen, s’inquiétait pour l’avenir de la France et celui de l’Europe.

Afin de celer les relations entre les deux pays, il a été question d’organiser le premier sommet entre le Premier Ministre du Japon et le Président de la France durant le prochain G7, qui se déroulera en Italie le 26 et le 27 mai. Ce qui appuie les affirmations du secrétaire général du Cabinet, Yoshihide Suga : « La France est un partenaire avec lequel le Japon partage des valeurs universelles, y compris la liberté, la démocratie et le respect des droits de l’homme ».