Dans la revue de presse de ce lundi 29 mars, nous aborderons la crainte d’une quatrième vague de COVID-19 , une ville dévastée par le séisme de mars 2011 devenue site touristique, et le Japon qui prévoit un budget record pour cette année.

Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 augmente

Le nombre d’infections quotidiennes à la COVID-19 augmente au fil des semaines, passant de 254 nouveaux cas par jour la première semaine de mars à 351 au cours de la dernière. Ces chiffres inquiètent le gouvernement qui craint l’arrivée d’une quatrième vague d’infections. Il pourrait, en ce sens, imposer de nouvelles restrictions quelques jours seulement après avoir levé l’état d’urgence COVID-19. Le département de Miyagi et la région de Kansai sont particulièrement concernés par la résurgence de cas. À Miyagi, on dénombrait 50 cas quotidiens pendant près de deux mois jusqu’à la mi-mars, où les chiffres sont montés à 171. Même constat pour Kansai dont le département d’Ôsaka atteint 386 nouveaux cas par jour et 164 pour celui de Hyôgo.

Ouverture d’un parc commémoratif du 11 mars 2011

Un nouveau parc commémoratif a été ouvert dimanche dans le quartier de Minamihama dans la ville d’Ishinomaki dans le département de Miyagi. Dévastée par la catastrophe du 11 mars 2011, l’ancienne zone résidentielle de 380 mètres carrés est désormais consacrée à la mémoire de ces événements tragiques. Le parc bénéficiera de 4 entrées qui mèneront jusqu’au monument aux morts sur lequel ont été gravés les noms des 4 000 victimes de la ville. Le site vient s’ajouter aux trois autres lieux commémoratifs de la ville nommés ci-après. Le « NEWSée », musée qui expose journaux et photographies d’après la catastrophe, le grand centre d’exposition MEET Kadonowaki ainsi que l’ancienne école élémentaire d’Ôkawa transformée en lieu de mémoire.

Le Japon budgétise 106 000 milliard de yens sur l’année 2021

Le gouvernement japonais budgétise 106 600 milliards de yens (soit 825,6 milliards d’euros) pour l’année 2021 dont 5 000 milliards de yens de réserve d’urgence pour faire face à la pandémie COVID-19. Ce plan de dépense a augmenté de 3,8 % par rapport au budget initial de 2020 et pourrait être encore plus élevé étant donné la probabilité de budgets supplémentaires. Trois ont déjà été élaborés en 2020 dans le contexte de la pandémie, ajoutant ainsi une dépense supplémentaire de 73 000 milliards de yens. Le budget atteint un niveau record certes en raison des mesures mises en place contre la pandémie mais est aussi la conséquence de la hausse des dépenses sociales liée au vieillissement rapide de la population ainsi qu’aux investissements dans le conflit avec la Corée du Nord et la Chine.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLecture des poèmes du Nouvel An | “Go To Travel” | Punitions corporelles
Article suivantToulouse – Festival : Made in Asia 2021

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.