Dans la revue de presse de ce lundi 7 décembre, nous aborderons : la gronde des internautes japonais face à une nouvelle publicité américaine, les forces d’autodéfense contre le coronavirus, et enfin le retour sur Terre de la capsule de Hayabusa2.

Nike fait sa pub et lutte contre le racisme

Sur l’Archipel, il n’est pas toujours bien vu d’être d’origine étrangère et moins encore, lorsque l’on est « Japonais » avec une double nationalité. Les jeunes nippons ne sont déjà pas tendre avec eux-mêmes, alors une couleur de peau, des yeux ou des cheveux différents n’arrangent rien aux moeurs. C’est ainsi que la société américaine Nike a choisi de faire campagne au Japon, en mettant en avant de la mixité culturelle et sa richesse, afin de prouver que le sport dépasse la discrimination et renforce, bien au contraire, la cohésion des groupes.

La publicité a fait plus de 17 millions de vues sur Twitter et plus encore sur les autres plateformes. Néanmoins certaines voix ont exprimés de vifs mécontentements en désapprouvant la vidéo. Selon elles, la marque américaine dépeint un Japon trop raciste et la gronde s’installe avec un appel au boycott des produits de la marque.

Forces d’autodéfense pour lutter contre le coronavirus

Le gouvernement prévoit d’envoyer du personnel médical des forces d’autodéfense (JSDF) à Ôsaka et Asahikawa, sur l’île de Hokkaidô. Les deux villes font face à une pénurie de personnel soignant ainsi qu’à une recrudescence des infections au coronavirus. Le Premier ministre Yoshihide Suga a déclaré que « des dispositions sont prises pour envoyer [le personnel médical des JSDF] dès que possible et à la demande des gouvernements locaux ». De même, le ministre de la Défense Nobuo Kishi a annoncé qu’il était prêt à envoyer plusieurs personnels dans un établissement médical temporaire, qui ouvrira la semaine prochaine à Ôsaka.

Suite d’un long voyage dans l’espace

La capsule de la sonde spatiale Hayabusa2 a atterri, ce dimanche, dans le désert australien. Elle contient des échantillons, prélevés sur l’astéroïde Ryûgû, qui pourraient aider à comprendre les origines de la vie. À son entrée dans l’atmosphère peu avant l’aube, la capsule, dont le bouclier thermique a atteint les environs de 3 000°C, a formé une boule de feu incandescente pendant plusieurs dizaines de secondes, semblable à une étoile filante. Quant à la sonde, elle devrait continuer ses missions en s’approchant de deux autres astéroïdes.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentAccélération pandémique | Retard des JO | Fraude
Article suivantExercices nippo-américains | Nouvel ambassadeur | Hôpital temporaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.