Dans la revue de presse du mardi 1 mai, nous allons aborder : les réserves du gouvernement Abe sur une éventuelle rencontre avec Kim Jong-un, la volonté de l’empereur de remplir intégralement ses fonctions jusqu’à son abdication, une rencontre pour la paix au Moyen-Orient présidée par le ministre des Affaires étrangères japonais et des kimono à l’effigie des pays participants aux Jeux Olympiques de 2020.

Corée du Nord : Tôkyô sur ses gardes

Le président Moon Jae-in l’a annoncé ce vendredi lors d’un coup de téléphone au premier ministre japonais : Kim Jong-Un envisage un sommet entre son pays et le Japon. S’il s’agit à priori d’une bonne nouvelle, l’administration Abe reste sur ses gardes, évoquant les nombreux obstacles restant à franchir dans le processus de dénucléarisation et de paix. Le premier ministre japonais tient avant tout à ce que des progrès soient faits dans le sens d’une libération des Japonais enlevés par le régime dans les années 1970.

Akihito investi jusqu’au bout

À un an de son abdication, l’empereur Akihito a refusé de ralentir son activité. Il s’est dit déterminé à honorer toutes ses responsabilités officielles. À 84 ans, le chef symbolique du Japon doit encore effectuer une visite à Fukushima et trois autres départements avant de laisser le trône à son fils le prince héritier Naruhito le 30 avril 2019.

Projet pour la paix au Moyen Orient

Au lendemain d’une visite de Shinzô Abe au Moyen-Orient, le ministre des Affaires étrangères Tarô Kôno a présidé une rencontre entre des officiels israéliens, palestiniens et jordaniens. La réunion s’est déroulée ce dimanche en Jordanie. Les bureaucrates se sont retrouvés pour discuter de la mise en place du « Corridor pour la Paix et la Prospérité » qui devrait promouvoir le commerce et la coopération à la frontière des trois pays.

Le Monde version kimono

Un impressionnant défilé de kimono dans la ville de Kurume, département de Fukuoka. Sur le vêtement traditonnel, Gustav Klimt, des pyramides ou encore un bateau viking. Cent jeunes femmes ont défilé dans les parures imaginées par Yoshimasa Takakura, à l’image des pays qui seront représentés lors des Jeux Olympiques. D’ici 2020, les 196 pays participants auront un kimono à leur image.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

ViaFacebook - Kimono Project
Article précédentVers une rencontre avec Pyongyang | Route en terre irradiée | Mémorial aux femmes de réconfort
Article suivantStagiaires à Fukushima Daiichi | Tôkyô des cinéastes | Cool Biz

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.