Dans la revue de presse de ce lundi 30 septembre, nous aborderons : la découverte d’un réservoir de gaz potentiellement dangereux au large du Japon, puis la création d’une application pour faciliter les évacuations par le gouvernement de Hiroshima, et enfin l’accord commercial entre le Japon et les États-Unis.

Un réservoir potentiellement dangereux

Des scientifiques de l’université de Kyûshû ont découvert un réservoir de gaz potentiellement dangereux au large des côtes japonaises, dans la mer de Chine orientale. Il s’agirait de méthane ou de dioxyde de carbone, qui se forme lorsque le magma chaud remonte des profondeurs de la terre. Le gaz pourrait être une source naturelle d’énergie rentable pour le Japon, si le méthane prédomine, ou bien une source nocive de dioxyde de carbone qui augmenterait le réchauffement climatique, si le dioxyde de carbone prédomine.

Une application pour peut-être sauver des vies

Le gouvernement de Hiroshima est en train de développer une application pour faciliter les évacuations en cas de catastrophe naturelle.  L’application se nomme « Hinanjo e go », littéralement « Aller au centre d’évacuation ». Elle fournira aux utilisateurs le chemin le plus rapide vers un centre d’évacuation à partir de leur emplacement actuel. Elle est également dotée d’une fonction qui permet de visualiser en direct les images des cours d’eau, pour confirmer si le niveau d’eau semble dangereux ou pas, en cas de pluies torrentielles par exemple.

Un accord commercial prometteur pour les agriculteurs américains

Les États-Unis et le Japon ont conclu mercredi un accord commercial qui ouvrira le Japon aux produits agricoles américains. L’accord ouvrira les barrières japonaises au bœuf, au porc, au blé, au fromage, aux amandes, au vin et autres produits américains. Et il réduira les tarifs américains sur les turbines, les machines-outils, les bicyclettes, le thé vert, les fleurs et autres produits japonais. Le texte ne donne aucune garantie que Trump n’imposerait pas de droits de douanes sur les importations de voitures japonaises, comme il l’avait mentionné par le passé.