Dans la revue de presse du vendredi 8 juin, nous allons aborder : le Japon et les États-Unis décident de maintenir les sanctions sur la Corée du Nord pendant la dénucléarisation, le gouvernement prévoit des visas pour les travailleurs spécialisés de l’industrie, l’adaptation en anime d’un roman à succès est annulée pour des tweets haineux et Asahi perfectionne ses parasols télécommandés par drone.

Sanctions en cours

Le ministre des Affaires étrangères Tarô Kôno et le secrétaire d’État américain Mike Pompeo ont convenu de laisser les sanctions en place contre la Corée du Nord, pendant la dénucléarisation. Les deux nations veulent ainsi pousser Pyongyang à une dénucléarisation « complète, vérifable et irréversible« . Tarô Kôno a rencontré le secrétaire d’Etat américain à Washington ce mercredi.

Visas spécialisés

Le gouvernement prévoit d’instaurer un nouveau statut d’immigration pour les travailleurs spécialisés de l’industrie. C’est une proposition clef de la réforme présentée au conseil économique et fiscal ce mardi. Les travailleurs ayant des compétences techniques avancées et une bonne maîtrise de la langue pourront ainsi prétendre à des visas de travail de cinq ans. Le Japon espère ainsi pallier à la diminution de la main d’oeuvre, alors que la population vieillit.

Adaptation annulée

L’adaption en dessin animé du roman à succès Young again in another world est annulée. En cause, des tweets offensants de la part de l’auteur du livre original vis à vis de la Chine et de la Corée du Sud. Son oeuvre met en scène un Japonais ayant tué plusieurs milliers de Chinois durant la guerre, qui à la fin de sa vie retrouve ses 18 ans dans un autre monde. L’adaptation était attendue à la télévision pour octobre, mais les producteurs ont fait marche arrière au vu de la gravité des propos tenus par l’écrivain.

Des drones parasols

Une nouvelle invention de Asahi Power Services que l’on devrait voir sur les parcours de golf japonais d’ici 2019. Le « parasol libre » mesure 150 cm de diamètre, ne pèse presque rien et est équipé d’un logiciel intelligent qui détecte le sommet de votre crâne pour le protéger du soleil. Seuls inconvénients, les drônes ne sont pas les engins les plus silencieux et l’autonomie dépendra de la batterie de l’engin. L’appareil devrait coûter environ 300 euros.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

ViaYoutube
Article précédentAirbnb bloque ses logements | Fraudes chez Subaru | Terres abandonnées
Article suivantDécouvrez la recette de l’okonomiyaki par Atsu-Atsu

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.