Le Premier ministre Shinzô Abe a annoncé ce lundi 5 janvier que sa déclaration à l’occasion du 70e anniversaire de la fin de la Seconde guerre mondiale suivra la ligne de celle de Murayama reconnaissant l’agression japonaise.

Shinzô Abe lors de sa conférence de nouvelle année à Ise (© Japan Kantei)
Shinzô Abe lors de sa conférence de nouvelle année à Ise (© Japan Kantei)

En 1995, le Premier ministre Tomiichi Murayama avait reconnu l’agression et la colonisation japonaises et avait exprimé des excuses officielles. « À cause de sa domination coloniale et de son agression, le Japon a causé d’énormes dégâts et beaucoup de souffrances aux peuples de nombreux pays, en particulier à ceux des nations asiatiques. J’exprime ici une fois de plus mon sentiment de profond remords et présente mes sincères excuses ».

Lors de sa conférence pour la nouvelle année à Ise, préfecture de Mie, Shinzô Abe a déclaré que son Cabinet « reprendra les points de vue des gouvernements successifs en matière de reconnaissance historique, y compris la déclaration Murayama »« Je voudrais écrire les remords du Japon sur la guerre, son histoire d’après-guerre comme une nation pacifiste et comment le pays va contribuer à la région Asie-Pacifique et au monde » a-t-il ajouté.

Une chose est certaine, c’est que la Chine et la Corée seront très attentives à cette nouvelle déclaration au mois d’août prochain.

Pierre-Etienne De Lazzer – sources : The Japan Times, The Asahi Shimbun

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentTôkyô veut promouvoir l’énergie solaire
Article suivantMeilleurs Vœux pour 2015!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.