Dans la revue de presse du lundi 20 juin, nous aborderons : les séismes dans le département d’Ishikawa, les préparations en vue de l’éruption du mont Fuji, et la mise en place de la garde partagée.

Plusieurs séismes dans le département d’Ishikawa

Deux séismes ont frappé la péninsule de Noto dans le département d’Ishikawa. Le premier, d’une magnitude de 5,4 a eu lieu dimanche. Il a fait au moins six blessés. Le deuxième, d’une magnitude de 5 a eu lieu ce lundi. L’Agence météorologique du Japon a déclaré que d’autres séismes d’intensité similaire étaient à prévoir dans les prochains jours. Elle a également indiqué que les deux tremblements de terre pouvaient avoir provoqué un relâchement du sol, augmentant ainsi les risques de glissements de terrain et d’effondrement de maisons. Par ailleurs, aucune anomalie n’a été signalée dans les centrales nucléaires de la région et les services de trains à grande vitesse n’ont pas non plus été affectés.

Préparations à l’éruption du mont Fuji

L’Agence nationale de police se prépare à une éventuelle éruption du mont Fuij. En effet, bien que la dernière éruption date de 1707, si un gros tremblement de terre avait lieu, le mont Fuji pourrait se réveiller. Ainsi, des masques anti-poussières seront fournis aux services de police locaux, afin de protéger la population en cas de retombées de cendres volcaniques. Par ailleurs, en cas d’évacuation des zones proches du mont Fuji, environ 36 000 policiers devront être mobilisés. Pour Takehiko Yamamura, directeur de l’Institut des systèmes de prévention des catastrophes : « Dans la prévention des catastrophes, il est important de se préparer en supposant un scénario pessimiste, au lieu d’être lié par des hypothèses ».

Le Japon envisage d’instaurer la garde partagée

Actuellement, le Code civil prévoit la garde exclusive en cas de divorce. Cependant, un comité du ministère de la Justice a proposé la mise en place d’un système de garde partagée. En effet, les divorces augmentent, environ un couple marié sur trois divorce chaque année et le système de garde exclusive pose des problèmes. Effectivement, les batailles pour la garde et les « enlèvements d’enfants » par un des parents deviennent de plus en plus fréquents. Le système de garde partagée permettrait de mettre en avant l’intérêt de l’enfant. Ainsi, les parents devront prendre des décisions conjointes en ce qui concerne l’éducation de l’enfant ou en cas de maladie.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentCatastrophe de Fukushima | Faux sites « officiels » | Abandon des poursuites
Article suivantLutte contre l’inflation | Installation contestée | Activité militaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.