Le premier ministre Shinzô Abe sera en Europe du 29 avril au 8 mai. Il passera par l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Portugal, l’Espagne, la France et la Belgique.

Shinzô Abe discutant de ses politiques économiques dans un discours à Londres. Photo : Chatham House, 19 juin 2013.
Shinzô Abe discutant de ses politiques économiques dans un discours à Londres. Photo : Chatham House, 19 juin 2013.

Shinzô Abe enchaînera mardi 29 avril des visites officielles dans pas moins de six pays de l’Union Européenne : Allemagne, Grande-Bretagne, Portugal, Espagne, France, Belgique. Lors de ce voyage, le premier ministre compte renforcer les liens que le Japon a avec l’Europe aussi bien sur le plan économique que militaire. Économique car, en plus de négocier des partenariats économiques, il assistera à une réunion de l’OCDE (dont le Japon fait partie), où il donnera un discours. Militaire car il rencontrera notamment Anders Fogh Rasmussen, le secrétaire général de l’OTAN.

L’un des rendez-vous importants que M. Abe a sur son agenda est un sommet à Bruxelles programmé pour le 7 mai, il y sera principalement question de sécurité et défense. Les leaders politiques présents réaffirmeront leur position ferme concernant les conflits qui doivent être « résolus de manière pacifique et selon les lois internationales, et non par la force et la coercition ». Ce qui semble être un message direct à la Chine, même si elle ne sera probablement pas citée. Pékin s’était octroyé illégitimement en novembre un espace aérien en créant une zone d’identification aérienne (ZAI) qui englobent les controversées îles Senkaku, ce qui n’avait pas manqué de faire grincer des dents toute la communauté internationale. En ce qui concerne l’Ukraine, le Japon et l’Union Européenne affirmeront conjointement qu’ils « ne reconnaissent pas l’annexion de la Crimée par la Russie » et « condamnent son action ».

Ceci devrait permettre au Japon de gagner plus d’importance sur le plan mondial, chose que Shinzô Abe souhaite pour sa stratégie qui, à terme, doit donner un rôle plus important à son pays sur les grandes questions internationales.

Daï Kaho – Sources : Japan Times, Asahi Shimbum

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédent« Oh my cats ! », ode aux chats dans un nouveau manga!
Article suivantExposition Kojiro Akagi à la Galerie Yoshii jusqu’au 17 mai

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.