Dans la revue de presse de ce vendredi 28 août, nous aborderons : la démission du Premier ministre Shinzô Abe, les conséquences et les suites de cette démission, et enfin l’ouverture aux frontières pour les résidents étrangers au Japon.

Le Premier ministre Shinzô Abe démissionne

Le premier ministre Shinzô Abe a annoncé sa démission ce vendredi. Il souffrirait d’une maladie inflammatoire du colon l’ayant amené à cette décision, alors qu’il fêtait récemment la plus longue longévité à la tête du pays. Depuis juin, le Premier ministre aurait montré des signes de récidive de colite ulcéreuse et son état aurait empiré vers mi-juillet. Ses visites répétées à l’hôpital Keiô pour des « examens de routine »  durant le mois d’août ont provoqué de vives spéculations au sein du gouvernement et de ses opposants quant à sa faculté à diriger le pays. Abe prendrait désormais de nouveaux médicaments, et les perspectives d’avenir ainsi que l’évolution de la maladie seraient incertaines. Il a estimé que son état pouvait altérer son jugement et sa prise de décision et qu’il ne pouvait, par conséquent, plus répondre aux attentes du peuple. La résurgence récente de la pandémie au Japon l’aurait motivé à prendre sa décision et à la rendre publique aujourd’hui. Il a cependant exprimé des regrets concernant ce qu’il n’a pas pu achever, comme résoudre la questions des enlèvements de Japonais par la Corée du Nord ou conclure un traité de paix avec la Russie.

Les conséquences et la suite de Shinzô Abe

Suite à l’annonce de la démission de Shinzô Abe aujourd’hui, les cours des actions du Nikkei ont subitement chuté. Il a subi un déclin de plus de 600 points, soit 2,6%, avant de clôturer à 22 882 et subir une baisse finale de 326 points, soit 1,4%. Le climat d’incertitude concernant l’avenir politique du Japon provoque également une forte fluctuation du cours du yen. Shinzô Abe aurait déclaré au sujet du choix de son successeur : « je le laisse au soin des cadres du parti ». Parmi les membres du Parti Libéral Démocrate, à la tête du pays, Fumio Kishida, président du conseil en recherche politique, Yoshihide Suga, secrétaire du Cabinet et enfin Shigeru Ishiba, ancien secrétaire général du parti, remportent de nombreux soutiens.

Ouverture des frontières aux résidents étrangers

Il a été confirmé qu’à partir de septembre, la décision fortement critiquée de fermer les frontières aux résidents étrangers au Japon pour cause de coronavirus va être assouplie. Ils vont ainsi pouvoir désormais rentrer à nouveau sur le territoire ou bien en sortir temporairement. Les résidents étrangers devront subir des tests de dépistage à l’arrivée et effectuer une période de quatorzaine. Le gouvernement a également déclaré qu’il allait s’efforcer de délivrer des visas permettant a certains hommes d’affaires d’entrer à nouveau au Japon.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.