Un exosquelette du nom de  HAL (Hybrid Assistive Limb) pourrait bientôt être utilisé par les travailleurs à l’œuvre sur le site de la Centrale de Fukushima Daiichi, pour les aider à mieux se déplacer dans leur tenue de protection.

Cet exosquelette aurait été développé par une entreprise de la préfecture d’Ibaraki, Cyberdyne, en partenariat avec des chercheurs de Tsukuba.

Le vêtement, conçu au départ pour aider la mobilité des personnes âgées ou handicapées, permettrait une optimisation des déplacements des tenues de protection des travailleurs, qui, selon Cyberdyne, n’auraient plus à supporter le poid de la combinaison. En effet, ce squelette robotique qui se place sur le dos et descend le long des bras et des jambes est doté de capteurs sensoriels. Il réagit aux signaux nerveux envoyés au cerveau, et fait bouger les vêtements en conséquence. Ceci pourrait donc s’avérer fort utile pour les deux milles personnes travaillant avec la protection anti-radiations, qui pèse une soixantaine de kilos.

 

Mélanie – Sources: Romandie News et NHK World
close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.