La Compagnie d’électricité de Tokyo va réduire sa main d’oeuvre d’environ 10 pour cent afin de comprimer les coûts, engendrés par la crise de la centrale nucléaire de Fukushima.

L’opérateur de la centrale doit mettre en oeuvre des mesures de réduction de ses dépenses de manière à pouvoir payer les dédommagements aux personnes affectées par l’accident.

Mardi, Toshio Nishizawa, le président de Tepco, a déclaré à un panel du gouvernement chargé d’inspecter la situation financière de l’entreprise qu’il envisageait de licencier entre 3 et 5 mille employés.

Mais M. Nishizawa a précisé que cette réduction du personnel n’aura pas lieu avant 3 ans environ, car la firme a besoin de ses effectifs pour se charger des démarches d’indemnisation.

Kazuhiko Shimokobe, qui dirige ce panel, a exprimé son mécontentement à propos de cette mesure, la jugeant insuffisante.

Dans le courant de la semaine prochaine, le panel doit rédiger un rapport sur les plans de réduction des coûts de Tepco qui comprendra une vente des avoirs de la firme.

Article original: NHK World Service Français © 2011
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe Japon enregistre un déficit de la balance commerciale en août
Article suivantLe typhon Roke frappe puissament le Japon

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.