La serre Torefarm a ouvert en septembre à Seika, dans la préfecture de Kyôto, après avoir reçu des financements du gouvernement. Elle est basée sur le modèle de « partage » de l’agriculture qui permet facilement à tout habitant local de venir cultiver ses fruits et légumes à plusieurs, en toute simplicité.

Toray Construction Co., une société immobilière et de construction, a mis au point ce nouveau concept encore en période d’expérimentation à Seika jusqu’en février 2018. D’après Yasutaka Kitagawa, en charge de ce projet, le modèle de « partage » de l’agriculture n’est pas dédié à ceux qui souhaitent gagner de l’argent grâce à l’agriculture mais à « ceux qui veulent coopérer et emprunter les mains des résidents de la communauté ».

Pour participer à ce projet, la procédure est simple pour les habitants de Seika : il suffit de s’inscrire en ligne en précisant ses informations personnelles (âge et sexe). Une fois cette étape franchie, chaque participant peut choisir une date qui lui convient ainsi qu’une tâche à remplir qui lui prendra deux heures. Par ailleurs, il est possible d’annuler sa participation au dernier moment.

Actuellement, quatre personnes à Seika effectuent de simples tâches chaque jour, comme planter des graines ou récolter.

Il est important de préciser que ce projet rend l’agriculture plus facile d’accès pour les femmes et les personnes âgées puisqu’il minimise la charge de travail physique sur le terrain en leur permettant de travailler debout, sans se baisser.

La finalité de ce modèle de « partage » de l’agriculture est multiple.

Il ne permet pas seulement d’effectuer des tâches agricoles et de ramener ces produits chez soi, il amène également de l’interaction entre les habitants de Seika. Il y a donc ici une dimension sociale importante que Kitagawa soutient dans son projet.

Mais Kitagawa voit plus loin…

Il aimerait créer un modèle de « partage » de l’agriculture qui créerait des revenus. En d’autres mots, Kitagawa voudrait idéalement créer des fermes qui deviendraient une opportunité d’emploi pour les seniors dans un contexte où le Japon connaît un vieillissement accru de sa population.

Finalement basé sur la coopération communautaire, le modèle de « partage » de l’agriculture, créé par Toray Construction, espère avoir ses chances de se développer dans le reste du pays.