Ce mercredi 7 janvier, trois anciens ministres ont annoncé leur candidature pour les élections pour la présidence du principal parti d’opposition, le Parti Démocrate du Japon (PDJ).

Banri Kaieda, président du PDJ du 25 décembre 2012 au 15 décembre 2014 (© Ogiyoshisan)
Banri Kaieda, président du PDJ du 25 décembre 2012 au 15 décembre 2014 (© Ogiyoshisan)

Le vote qui est prévu le 18 janvier verra donc ces trois anciens ministres s’affronter afin de prendre la tête du parti. Ces trois personnes sont l’ancien ministre de la Santé, Akira Nagatsuma, 54 ans, l’ancien secrétaire général du PDJ et ancien ministre de l’Environnement, Gôshi Hosono, 43 ans et le président pas intérim du PDJ et ancien ministre des Affaires étrangères, Katsuya Okada, 61 ans.

Le vainqueur succédera à Banri Kaieda qui a démissionné après avoir perdu son siège de député lors des élections anticipées de la Chambre basse le 14 décembre dernier. Depuis lors, c’est Katsuya Okada qui assurait l’intérim dans la direction du parti.

Akira Nagatsuma est le seul candidat qui a annoncé sa farouche opposition à la loi de défense collective, c’est à dire à la révision de la Constitution afin de permettre au Japon une plus grande souplesse dans ses interventions militaires. Okada est considéré comme un expert de la politique, il a occupé des postes importants notamment comme ministre des Affaires étrangères. Hosono a, quant à lui, servi en tant que ministre en charge de la catastrophe nucléaire en 2011 ainsi qu’en tant que ministre de l’Environnement.

La campagne se concentrera notamment sur la manière dont les candidats souhaitent ressusciter le parti qui détenait le pouvoir entre 2009 et 2012. Bien que le PDJ ait légèrement progressé lors de la dernière élection, il reste, depuis sa perte du pouvoir, loin derrière la coalition au pouvoir dirigée par le Premier ministre Shinzô Abe.

Caroline – sources : The Japan Times, The Asahi Shimbun

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédent8 militants de Sea Shepherd interdits de territoire
Article suivantDes médicaments contre le diabète en cause dans le décès de 10 personnes?

9 Commentaires

  1. Certains commentateurs auraient peut-être aimé voir affiché un petit bandeau de solidarité envers les journalistes français exécutés. Vous avez opté pour la prudence. C’est votre choix et je le respecte.

    • C ‘est bizarre , plus personne ne commente depuis deux jours avec les évènements peut – être ? ; On était tous en plein dedans et savez – vous ce qui m ‘est arrivée à moi , sur le site des internautes de l ‘obs, on a profité d’une journée de deuil NATIONAL pour me salir moi , que moi c’est trop et me traiter mais ici aussi je le fus de DELIRANTE, pas actuellement ici, tous sidérés . Sous le choc ? Un silence de deux jours , ici mais à l ‘Obs, les militants, à l ‘Obs, ON MILITE , ils en ont profité pour me descendre moi .Ils sont venus de déclarer délirante et malade ! ils n ‘ont donc pas lu Deleuze et vous ?
      Ah , la France !
      Et le Japon, savez – vous ce que j ‘ai appris sur google ? ce serait le pays le PLUS ENDETTE AU MONDE . C ‘est vrai ça ?
      Bon , silence . . A prolonger un peu .

      • Pas vraiment le temps de vous répondre. Des rats se sont introduits dans mon pigeonnier. Ils y ont fait grand carnage. Ils se sont surtout acharnés sur un pigeon tricolore qu’un ami humoriste m’avait offert le jour du 14 Juillet. Je l’avais bagué en bleu-blanc-rouge pour lui renvoyer son humour. Ils ont tué mais n’ont pas mangé, juste pour s’amuser. J’en ai parlé à mon épouse. Elles voulait composer avec eux, leur donner du blé pour qu’ils ne reviennent plus. Je pense tout simplement qu’elle voulait se voiler la face. Si tous les « coulonneux » des environs voulaient bien de joindre à moi pour distribuer du blé empoisonné, ça réglerait l’affaire. Mais ils ont tous peur.
        Donc, ils sont tous morts.

        • Je vais vous répondre bien que ce ne soit pas dans le sujet
          de
          l ‘article . Mais vous êtes préoccupé . Vous avez des rats chez vous ? Il existe de très bons raticides efficaces, qui de plus, c’est odieux peut être, mais parfois utile quand les bêtes iront mourir dans les combles inaccessibles, désintègrent l ‘animal ; A la campagne on en trouve ; Pas besoin d’ameuter les voisins ; les rats de ville comme des champs ne peuvent que courir . Je ne vois pas trop l ‘intérêt de cette réponse dans l ‘article mais si vous êtes préoccupé , cherchez un bon droguiste . A st Amand les eaux c’est là que je trouvais chez la droguerie Duflos . St Amand , demandez à … c’est bien à St Amand que fut consigné le 1ER texte laïc dans l ‘Abbaye détruite pendant la guerre , le texte sauvé, aujourd ‘ hui déposé à Valenciennes et en passant , apprenez que la Fontaine, notre fabuliste a vécu à Valenciennes et s’est inspiré pour ses fables des animaux de la forêt de St Amand . Je ne suis pas chauvine , juste passée par là ; Je ne suis pas née là – bas .
          Un bon droguiste vous allez trouver ça même à Paris un si grand village !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.