Avec la baisse du pouvoir d’achat au Japon, les entreprises japonaises tentent de s’exporter pour toucher un nouveau marché. C’est le cas des entreprises Fast Retailing (Uniqlo) et seven & I, qui se sont tournés vers l’international, et qui tendent à intensifier cette stratégie.   

Les entreprises japonaises mettent de plus en plus l’accent sur une stratégie internationale. En cause, la baisse du pouvoir d’achat des ménages au Japon. En découle une stagnation du chiffre d’affaires, voir pour certaines entreprises, une baisse. Pour l’entreprise Fast retailing, les analystes s’attendent à une croissance de 4% pour cette année avec des bénéfices qui auraient augmenté de 41%. Pour Uniqlo, l’une des marques de cette entreprise, le nombre de magasins à l’international (1000) à dépasser celui du Japon (831).

Quant à la marque 7-Eleven, les magasins « convenience store » de proximité , elle a attaqué les Etats-Unis, et intensifie depuis sa stratégie internationale après l’achat de 1000 stations-services et supérettes, qui s’ajoute au milliers d’autres. D’ailleurs les ventes dans cette zones ont augmenté de 32%.