Alors que le Japon et la Corée du Sud avaient trouvé un accord concernant la sombre histoire des « femmes de réconfort » durant la domination coloniale japonaise de 1910 à 1945. La Corée du Sud s’apprête à construire un nouveau monument dans un cimetière national.

Nouvelle incompréhension du Japon face cette annonce, en effet, cette construction est vécue comme allant à l’encontre de l’accord signé en 2015, visant à assainir les relations entre les deux pays. Le secrétaire général du Cabinet, Yoshihide Suga, a indiqué lors d’une conférence que cette décision pourrait refroidir les efforts réalisés pour l’avenir des relations entre la Corée du Sud et le Japon.

Le Ministère sud-coréen de l’égalité des genres et de la famille a tâché d’apaiser la situation en expliquant leur motivations. Il indique que cette construction a pour but de sensibiliser le public et d’honorer la mémoire des personnes victimes de cette époque. Ce monument sera inauguré lors d’un cérémonie en juin de l’année prochaine pour le « Memorial Day ».

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

ViaThe Japan Times
SourcePhoto: Pixhere
Article précédent177 baleines tuées pour des fins scientifiques
Article suivantNTT corp. et Toyota Motor Corp. developperont des robots ensemble
Assistante Marketing et communication à Japon Information

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.