Alors que le Japon et la Corée du Sud avaient trouvé un accord concernant la sombre histoire des « femmes de réconfort » durant la domination coloniale japonaise de 1910 à 1945. La Corée du Sud s’apprête à construire un nouveau monument dans un cimetière national.

Nouvelle incompréhension du Japon face cette annonce, en effet, cette construction est vécue comme allant à l’encontre de l’accord signé en 2015, visant à assainir les relations entre les deux pays. Le secrétaire général du Cabinet, Yoshihide Suga, a indiqué lors d’une conférence que cette décision pourrait refroidir les efforts réalisés pour l’avenir des relations entre la Corée du Sud et le Japon.

Le Ministère sud-coréen de l’égalité des genres et de la famille a tâché d’apaiser la situation en expliquant leur motivations. Il indique que cette construction a pour but de sensibiliser le public et d’honorer la mémoire des personnes victimes de cette époque. Ce monument sera inauguré lors d’un cérémonie en juin de l’année prochaine pour le « Memorial Day ».

ViaThe Japan Times
SourcePhoto: Pixhere
PARTAGER

Assistante Marketing et communication à Japon Information