Les opérateurs japonais de téléphonie mobile assurent la promotion d’un nouveau système d’alerte en cas de catastrophe naturelle.

NTT DOCOMO propose depuis le début du mois aux municipalités un service gratuit d’envoi massif de courrier électronique. Ce service doit leur permettre d’expédier les alertes au tsunami et les ordres d’évacuation aux habitants.

Le coût mensuel de ce service est normalement à 260 dollars. Mais l’entreprise a décidé de le rendre gratuit. Elle espère conclure des contrats avec 300 municipalités, contre 80 aujourd’hui.

KDDI prévoit d’offrir un service similaire au printemps prochain. Un responsable du groupe espère que les alertes envoyées par courrier électronique parviendront à l’ensemble des destinataires, notamment ceux qui sont à l’intérieur et qui ne peuvent entendre les messages transmis par haut-parleur.

© 2011 – NHK World Service Français – Article original

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentTravaux en cours pour injecter de l’azote dans le réacteur 3
Article suivantJapan Airlines intéressée par le marché low cost

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.