Les personnalités de la télévision, Ayaka Ichinose (34 ans) et Akane Sugimori (28 ans), se sont mariées à Shibuya le dimanche 19 avril. Elles espèrent, avec leur union, faire évoluer le débat sur la légalisation du mariage homosexuel.

Les bureaux de l'arrondissement de Shibuya, Tôkyô (© Rs1421)
Les bureaux de l’arrondissement de Shibuya, Tôkyô (© Rs1421)

Bien que leur mariage ne soit pas reconnu légalement, elles ont tenu à faire une cérémonie en présence de leurs amis et familles. Ayaka Ichinose a déclaré : « Nous avons organisé une cérémonie en espérant que cela encouragera d’autres couples à faire la même chose ». Le couple prévoit de faire enregistrer officiellement son mariage auprès de la municipalité même si elles s’attendent à ce que leur demande soit rejetée. Elles bénéficieront cependant d’un « certificat d’union ».

Le 31 mars dernier, l’arrondissement de Shibuya (217 000 habitants), a adopté une mesure afin de délivrer des « certificats d’union » pour les couples du même sexe. Ce certificat devrait en principe permettre aux homosexuels de bénéficier des mêmes droits que les couples hétérosexuels. Un progrès discret mais qui intéresserait d’autres arrondissements.

La mesure adoptée à Shibuya a été approuvée par le Parti communiste, le Parti Démocrate du Japon et le Komeito. Cependant il a été refusé par le Parti Libéral Démocrate, ce qui semble naturel compte tenu du fait que Shinzô Abe a lui-même exprimé son opposition au mariage homosexuel (voir article).

Daï Kaho – sources : The Japan Times , The Asahi Shimbum