La compagnie d’électricité Tokyo Electric Power (Tepco) a indiqué mercredi qu’elle envisageait de dépêcher dans la centrale nucléaire accidentée de Fukushima un robot de conception nippone, après avoir fait intervenir des modèles américains.

Le robot Quince, développé par l’université industrielle de Chiba et divers autres organismes, pourrait entrer en action dans les installations nucléaires endommagées à partir du milieu de ce mois, a précisé à l’AFP un porte-parole de Tepco.

La date d’intervention sera fonction des besoins, a-t-il ajouté, indiquant que le robot en question pourrait être utilisé pour inspecter les zones de la centrale difficiles d’accès car encombrées et hautement radioactives.

Quatre des six réacteurs du site Fukushima Daiichi (N°1) ont subi d’importants dégâts à la suite d’explosions et autres avaries consécutives au séisme et au tsunami dévastateurs survenus le 11 mars au nord-est du Japon.

Ce robot japonais, entre autres doté de capteurs divers, d’une caméra, d’un bras manipulateur et d’un robuste système de transmission sans fil et filaire, est capable de se déplacer sur un sol couvert de décombres.

Télécommandé à une distance qui peut atteindre 2 kilomètres, il peut potentiellement être utilisé plusieurs heures durant pour effectuer diverses prises de vues et mesures dans les bâtiments contaminés où les techniciens ne peuvent pénétrer.

Tepco a déjà envoyé des robots américains à Fukushima, ce qui a un peu irrité des hommes politiques et spécialistes nippons de la robotique.

Le Japon a beau être réputé pour ses robots, dans cette crise nous avons été tributaires des modèles américains, s’était agacé récemment le ministre japonais de la Défense, Toshimi Kitazawa.

La France avait aussi proposé ses engins spéciaux appartenant à un consortium du groupe Areva, du Commissariat à l’énergie atomique (CEA) et de la compagnie d’électricité EDF.

Selon Areva, des techniciens japonais d’une entreprise d’intervention sur site nucléaire ont été formés en France à la manipulation de ces robots.

TOKYO – (©AFP / 08 juin 2011 13h47) – Article original sur romandie.com

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédent24 Heures du Mans – Le Japon à l’honneur !
Article suivantLe guide Michelin Tokyo Yokohama Shonan 2012 pour décembre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.