Une japonaise de 56 ans a été arrêtée le 5 juillet pour avoir relâché des cafards dans un supermarché de Kôbe.

( © Philippe Cuvelier /Flickr )
(© Philippe Cuvelier /Flickr)

Toshiko Nagase, employée dans une école primaire, est soupçonnée d’avoir placé un sac contenant entre 11 et 19 cafards à proximité d’un étal de poisson dans un magasin, vers 23h20 la nuit du 26 juin. Elle est accusée d’avoir tenté de saboter les conditions sanitaires du supermarché, situé dans l’arrondissement de Tarumi à Kôbe, et d’entraver ainsi ses activités commerciales.

La blatte germanique, originaire d'Asie, est considérée comme l'une des espèces de blattes les plus nuisibles. ( © David Monniaux )
La blatte germanique, originaire d’Asie, est considérée comme l’une des espèces de blattes les plus nuisibles.
(© David Monniaux)

Nagase a nié l’accusation à son encontre, affirmant que le but de son action était seulement d’aider les cafards à survivre. « Je les ai laissés là pour les garder en vie. Je n’avais pas l’intention d’interférer avec l’activité [du magasin]« , a-t-elle déclaré à la police départementale de Hyôgo.

Les images vidéo d’une des caméras de surveillance du magasin ont montré une femme déposant le sac contenant les cafards dans le rayon poissonnerie du supermarché. Quelques jours plus tard, un employé a repéré Nagase le 4 juillet et, pensant qu’elle correspondait au signalement de la femme sur la vidéo, a avertit la police.

Nagase a déclaré à la police qu’elle avait attrapé les cafards alors qu’ils grouillaient autour de la nourriture de son chat.

Nathalie Arnoux – sources : Mainichi, The Japan Times

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLes femmes dans les estampes japonaises – Miroir du Désir
Article suivantHiro Mashima, invité d’honneur manga à Japan Expo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.