Shinzô Abe, lors d’un débat à la Chambre Basse lundi, a détaillé les nouvelles lignes de sa politique de défense qui pourrait entrer en vigueur sous la controversée proposition de loi pour changer le statut de la Forces japonaises d’autodéfense (FJA).

Le JDS Hyuga, un des deux porte-hélicoptères de la force maritime japonaise d’auto-défense. (©Reann S. Mommsen, U.S. Navy)
Le JDS Hyuga, un des deux porte-hélicoptères de la force maritime japonaise d’auto-défense. (©Reann S. Mommsen, U.S. Navy)

Le Premier Ministre japonais a présenté pour la première fois les zones qui pourraient rentrer dans le champ d’action des Forces japonaises d’autodéfense sous la nouvelle législation encore en débat. Le Moyen-Orient et l’Océan Indien deviendraient donc des régions où la FJA pourrait fournir une aide logistique et militaire si la situation mettait en péril la paix et la sécurité du Japon.

Shinzô Abe a déclaré : « Si des tensions politiques ou un conflit armé devaient se produire au Moyen-Orient ou dans l’Océan Indien et qui auraient un impact sérieux sur des bateaux japonais transportant des biens vers le Japon; ou si encore les États-Unis et d’autres pays devaient être dans cette situation, la FJA pourrait intervenir ».

Les récalcitrants à ce projet de loi ont soulevé le risque que le Japon puisse être embarqué dans une guerre au côté des États-Unis, ou que le nombre de blessés dans la FJA connaisse une augmentation. Des experts ont expliqué que les unités logistiques sont souvent les premières à être visées durant un conflit, car elles sont beaucoup plus vulnérables que celles en première ligne, et qu’elles jouent un rôle clé en fournissant des rations et munitions.

La législation actuelle permet seulement au Japon d’aider les États-Unis dans la péninsule coréenne. Mais avec la nouvelle législation cette limite géographique n’aurait plus lieu.

Daï Kaho – Source : Japan Times

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentNishikori en quart de finale de Roland Garros
Article suivantL’architecture japonaise est à l’honneur dans ZOOM Japon.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.