Le mercredi 29 avril, l’actuel Premier ministre japonais Shinzô Abe s’est exprimé, en anglais, devant les deux chambres du Congrès américain : une première pour un représentant de l’État japonais.

Shinzô Abe lors de son discours au Congrès (© Japan Kantei)
Shinzô Abe lors de son discours au Congrès (© Japan Kantei)

Ce fût l’occasion pour le Japon de rappeler l’importance des relations qui lient les deux anciens ennemis. 70 ans après la fin de la guerre du Pacifique, le Premier ministre japonais a remémoré certains évènements du passé, comme l’attaque de Pearl Habor. «Ce qui est fait ne peut être défait» déclare-il, avant de présenter ses «profonds regrets» aux victimes américaines de la Seconde guerre mondiale.

Rappelant ses souvenirs d’étudiant en Californie, Shinzô Abe a promu les valeurs communes aux deux pays, à savoir «l’état de droit, la démocratie et la liberté», considérant que le pivot asiatique d’Obama est important pour «la paix et la sécurité en Asie-Pacifique».

Convaincre sur le TPP

Mais le discours du Premier ministre a aussi pour but de relancer les négociations sur le Partenariat Trans-Pacifique (TPP), traité de libre-échange entre pays d’Asie et du Pacifique. Cette zone, comportant «40% de l’économie mondiale et 1/3 du commerce international», n’est pas seulement économiquement stratégique, mais l’est aussi politiquement, notamment face aux revendications chinoises dans la région. Cependant, ce traité rencontre une forte opposition, aussi bien au Japon qu’aux États-Unis, principalement de la part des démocrates.

Valentin Maricourt – source : C-Span

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentRétrospective de Kôji Fukiya à Paris
Article suivantZOOM Japon, le cinquantième numéro !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.