Du césium radioactif a déjà été découvert dans 49 250 tonnes de boues contaminées. C’est une conséquence de l’accident nucléaire de la centrale de Fukushima.

Des installations de traitement de l’eau de l’est et du nord-est du Japon ont découvert des boues contenant du césium. D’après le ministère de la Santé, les 49 250 tonnes ont été signalées dans 14 préfectures de l’est et du nord-est de l’Archipel.

Dans cinq préfectures, dont Fukushima et Miyagi, 1557 tonnes de ces boues contiennent 8000 becquerels de césium par kg, ou plus. Elles sont trop radioactives pour être enterrées. Le ministère précise que 76 pour cent des 49 250 tonnes sont pour l’instant stockées sur le site des installations de traitement, qui n’ont aucun moyen de se débarrasser de la plupart de ces boues.

Le ministère prévoit de chercher le moyen de résoudre le problème.

© 2011 – NHK World Service Français – Article original
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentNissan a bien résisté au séisme japonais
Article suivantDes pluies torrentielles touchent les préfectures de Niigata et de Fukushima

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.