Au Japon, la plupart des touristes se contentent de visiter les villes et parfois leurs proches alentours, ne voyant la campagne qu'en train, ou depuis un hublot. Il est vrai que les villes japonaises sont énormes et regorgent de lieux touristiques, historiques et d'activités. Cependant, l'hyper-attractivité des villes a provoqué un phénomène difficile à enrailler, celui des villages et villes fantômes, dont de nombreux visiteurs ignorent l'existence. Connaître cette réalité permet également mieux comprendre certains aspects de la société japonaise, car elle est révélatrice de nombreux changements.

Cet article est réservé aux abonnés de Japoninfos.
Il vous reste 70% de l'article à lire. Pour le découvrir en entier abonnez-vous au CLUB japoninfos.