Dans cette revue de presse du mercredi 2 janvier nous aborderons : une attaque à Tôkyô, un incendie meurtrier à Sado et le dernier discours du Nouvel An pour Akihito.

Une voiture fonce dans la foule à Tôkyô

Le 31 décembre, à Tôkyô dans la rue Takeshita, neuf personnes ont été blessées dont une grièvement. Un homme a percuté avec sa voiture des piétons dans cette rue commerçante. Les autorités ont déclaré cet acte comme terroriste. La police a arrêté Kazuhiro Kusakabe, 21 ans, soupçonné de tentative de meurtre alors qu’il conduisait une voiture de location immatriculée à Ôsaka. Un étudiant de 19 ans est encore inconscient, après avoir été percuté.

Incendie meurtrier à Sado

Trois membres d’une même famille ont été tués ce mercredi matin dans un incendie. Il a détruit une maison en bois de trois étages sur l’ile de Sado, dans le département de Niigata. Il a fallu 7 heures pour l’éteindre et il a également détruit 15 bâtiments. Le fils Satoshi, et ses parents, ont été retrouvés morts, à l’intérieur. Cependant, la femme de Satoshi et ses deux enfants ont pu s’enfuir. La cause de l’incendie n’a pas encore été déterminée.

Dernier discours du Nouvel An de l’empereur

L’empereur Akihito a prononcé son dernier discours du Nouvel An ce mercredi. Le palais impérial a déclaré que plus de 72 000 personnes se sont rassemblées dans la résidence pour entendre les vœux traditionnels. Dans son discours, il a annoncé « prier pour la paix et le bonheur des peuples de notre pays et du monde », accompagné de l’impératrice Michiko. Akihito deviendra le premier monarque japonais à abdiquer depuis 2 siècles. Son retrait, le 30 avril, mettra fin à son règne de trois décennies.