D’après un rapport publié ce vendredi par un groupe indépendant chargé de l'enquête, la maison de soins pour déficients mentaux Tsukui Yamayuri En, où un ancien employé avait tué 19 résidents et blessé 27 autres dans une attaque au couteau en juillet dernier, n'aurait pas correctement partagé les informations qu’elle possédait sur l'agresseur ni prit ses menaces au sérieux.

La ville de Sagamihara, Kanagawa, où a eu lieu le terrible incident (© Phronimoi)
La ville de Sagamihara, Kanagawa, où a eu lieu le terrible incident (© Phronimoi)

Japon infos est un média indépendant, pour lire la suite, il faut être abonné. Pourquoi ? Car c'est le seul seul et l'unique média professionnel sur support papier et sur internet à traiter du Japon en français. S'abonner, c'est faire vivre un contenu de qualité tous les jours !

Japon infos en quelques chiffres :

  • 30 jours d'accès par mois avec nos revues de presse de l'actualité, triées et sélectionnées par nos soins.
  • 10 publications par an avec notre journal papier chez vous à domicile.

Pour en lire davantage vous pouvez :


, Attaque au couteau : manque de communication du centre de soins