Dans la revue de presse du jeudi 16 juin, nous aborderons : la reprise des visites touristiques en bateau, la profanation d’arbres sacrés, et la mise en place de certificats de partenariat à Tôkyô.

Reprise des visites touristiques en bateau

Les excursions en bateau ont repris dans la péninsule de Shiretoko à Hokkaidô. Après le naufrage d’un bateau de tourisme, les exploitants ont préféré attendre avant de proposer à nouveau des sorties en mer. Une association d’opérateurs de petits bateaux d’excursion a mis en place des règles de sécurité pour qu’un tel drame ne se reproduise pas. Ces règles indiquent que plusieurs opérateurs doivent discuter ensemble et décider d’effectuer ou non des sorties, et qu’aucun bateau ne doit sortir seul. Les passagers doivent également être munis d’un gilet de sauvetage. Par ailleurs, le ministre des Transports a révoqué la licence commerciale de l’exploitant du bateau qui a fait naufrage. Il ne pourra pas demander la licence pendant les deux prochaines années. En effet, près de 20 manquements à la sécurité ont été relevés pendant l’enquête, même si la cause directe de l’accident reste encore inconnue.

Profanations d’arbres sacrés

Un homme de 72 ans a été arrêté ce mercredi. Il aurait cloué une poupée de paille portant le visage de Vladimir Poutine sur un arbre sacré se trouvant dans le sanctuaire Mikazuki de Matsudo, près de Tôkyô. L’homme est également soupçonné d’avoir perpétré les mêmes actes dans plus de 10 sanctuaires de la ville depuis mai. Il s’agirait du même homme en raison des ressemblances que présentent les poupées et l’écriture retrouvée. Les poupées de paille sont traditionnellement utilisées au Japon pour lancer des malédictions. Par ailleurs, une note trouvée dans la poitrine de la poupée comportait une inscription souhaitant la mort du dirigeant russe. Deux trous de quatre centimètres de profondeur ont été faits dans l’arbre sacré, ce qui est inadmissible pour les responsables du sanctuaire.

Certificats de partenariat à Tôkyô

Le gouvernement métropolitain de Tôkyô a annoncé qu’il allait établir des certificats de partenariat pour les couples de même sexe. Les candidatures pour obtenir le certificat commenceront à partir du 11 octobre. Les certificats devraient être remis à partir de novembre. Ces certificats sont issus dans plusieurs villes au Japon, ils sont mis en place au bon vouloir des autorités locales et permettent aux couples de même sexe de bénéficier d’avantages qui sont normalement réservés aux personnes mariées. Ces avantages dépendent de la ville qui donne le certificat.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLoi de protection | Nouvelle agence gouvernementale | Bataille d’Okinawa
Article suivantCatastrophe de Fukushima | Faux sites « officiels » | Abandon des poursuites

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.