Dans la revue de presse du mardi 1er juin, nous aborderons : les centres de vaccination de Tôkyô et Ôsaka très fréquentés, la mise en service d’un robot de test PCR entièrement automatisé et la joueuse de tennis Naomi Ôsaka quitte le tournoi de Roland Garros.

Vaccination de masse

Les efforts de vaccination contre la COVID-19, jusqu’à présent peu dynamiques, ont été relancés lundi par deux centres d’inoculation de masse gérés par l’État, à Tôkyô et Ôsaka, qui ont atteint leur vitesse de croisière une semaine après leur ouverture. Les deux centres, qui sont gérés par le personnel des Forces d’autodéfense, ont atteint leur objectif d’offrir un maximum de 10 000 et 5 000 injections par jour respectivement, le Japon cherchant à achever la vaccination des personnes âgées de 65 ans ou plus, ainsi que de celles qui auront 65 ans au cours de cette année fiscale, d’ici la fin du mois de juillet. Le Japon est en mesure d’administrer environ 500 000 doses par jour depuis lundi, soit plus du double de sa capacité d’il y a trois semaines, mais est toujours loin de son objectif, selon un décompte du gouvernement. Le système médical reste encore soumis à de fortes pressions dans le cadre de la quatrième vague d’infections. L’état d’urgence COVID-19 à Tôkyô, Ôsaka et sept autres départements a été prolongé vendredi de trois semaines jusqu’au 20 juin, soit un peu plus d’un mois avant le début des Jeux olympiques dans la capitale.

Un robot pour les tests PCR

L’effort visant à étendre les tests PCR pour le nouveau coronavirus bat son plein. Un robot de test PCR, entièrement automatisé et mis au point par Kawasaki Heavy Industries (KHI), a été mis en service à l’aéroport international du Kansai en mai, après avoir été soumis à des expériences pratiques à partir du mois de mars. Lorsqu’un récipient contenant un spécimen, tel que de la salive, est placé sur un tapis roulant, un bras robotique ouvre le couvercle du récipient, ajoute des réactifs et le test PCR est effectué. Le risque de propagation accidentelle de l’infection est fortement réduit de cette manière, car l’intervention humaine se limite à des actions telles que le placement du récipient à spécimen sur le tapis roulant. Il est possible d’effectuer jusqu’à 2 500 tests par jour, et le temps nécessaire pour obtenir des résultats est ramené à 1h20 environ contre 4h avant. KHI a mis au point ce système en collaboration avec Sysmex Corp, un important fabricant d’équipement médical. Il a été installé dans cinq sites jusqu’à présent. Le système est transportable, avec une taille de 12 mètres de long et 2,5 mètres de large, l’équipement périphérique compris, de sorte qu’il pourrait également être déployé sur le lieu lieux d’événements.

Naomi Ôsaka dit au revoir à Paris

Les fans et les personnalités japonaises se sont ralliés mardi au soutien de la star du tennis Naomi Ôsaka, lui offrant leur sympathie après qu’elle se soit retirée de Roland Garros et qu’elle se soit ouverte sur ses combats contre la dépression. La carrière de la quadruple lauréate du Grand Chelem est suivie de près au Japon et la controverse à Paris, qui a suivi son refus d’assister aux conférences de presse, a fait la une des journaux télévisés. La réaction au Japon a été largement sympathique, un utilisateur de Twitter exhortant Ôsaka à « prendre une bonne et longue pause ». Ôsaka a révélé, après s’être retirée de Roland-Garros lundi, qu’elle a « souffert de longs épisodes de dépression » et qu’elle « prendra un peu de temps loin des courts ». Son retrait fait suite aux conséquences de sa décision de boycotter les conférences de presse du tournoi, qui, selon elle, revenaient à « frapper les gens quand ils sont à terre ». Ôsaka devrait représenter le Japon aux Jeux olympiques de Tôkyô et sera l’une des athlètes les plus en vue du pays hôte, si elle y participe. Mais les fans japonais l’ont exhortée à prendre soin d’elle avant tout.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentRéouverture des commerces | Dépistage négatif | Dragon de fleurs
Article suivantUne marketplace Japon pour consommer local

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.