Dans la revue de presse du mercredi 21 mars, la commémoration des vingt-trois ans de l’attentat au gaz sarin dans le métro de Tôkyô, une affluence touristique inhabituelle au mois de février, des négociations concernant les tarifs douaniers américains sur l’importation de métaux et une toute nouvelle ligne de trains à grande vitesse Shinkansen. 

Il y a 23 ans, l’attaque au gaz sarin

Le Japon commémore les vingt trois ans depuis l’attaque au gaz sarin dans le métro de Tôkyô, commise le 20 mars 1995 par la secte Aum. À la station de Kasumigaseki sur la ligne Hibiya où a eu lieu l’attentat, les employés du métro ont observé une minute de silence. Deux de leurs anciens collègues étaient parmi les treize victimes qui avaient péri ce jour-là. 6 300 personnes au total avaient souffert après avoir inhalé le gaz toxique. Des hommages ont été observés dans cinq autres stations. Treize membres de la secte, dont leur leader Shôkô Asahara, attendent leur exécution.

23% de touristes étrangers de plus que l’an passé

Le mois de février a été particulièrement intéressant pour le tourisme. 2 509 300 visiteurs étrangers ont été recensés dans l’Archipel le mois passé. C’est un record pour le mois hivernal, un bond de pas moins de 23% par rapport à février 2017 selon l’agence japonaise du tourisme. Un chiffre influencé par l’afflux de touristes asiatiques, venus célébrer le nouvel an lunaire qui tombait cette année début février au lieu de fin janvier l’année passée. La Chine a en effet vu une hausse similaire du tourisme.

Tarifs douaniers américains

Le Japon espère une exemption sur les nouveaux droits de douane américains qui doivent entrer en vigueur ce vendredi. L’Archipel pourra probablement éviter les pires effets de la décision soudaine du président Trump concernant le prix des métaux à l’importation. Les entreprises américaines qui utilisent de l’acier ou de l’aluminium d’importation cherchent à obtenir des exemptions. Les produits d’acier et d’aluminium durs à trouver sur le marché domestique pourraient être exclus des nouvelles taxes douanières, aurait indiqué le département du Commerce américain. Les États-Unis sont les seconds meilleurs partenaires commerciaux du pays.

Le Shinkansen du futur

Plus léger, plus silencieux, plus économe. La nouvelle ligne de trains à grande vitesse Shinkansen est actuellement en test. Le nouveau modèle, avec un profil recourbé optimisant la résistance à l’air, voyagera sur la ligne Tôkaidô, entre Tôkyô et Shin-Ôsaka, dès 2020. Grâce à de nouveaux semi-conducteurs en carbure de silicium et à un système de refroidissement par air naturel, le N700S Supreme consommera moins d’énergie et aura un temps de freinage réduit grâce à la mise au point de technologies de pointe. Entre autres exploits, il n’a besoin que de 180 secondes pour atteindre sa vitesse maximale.